Apprentissage des sciences en contexte

Alain S. Nouvelles, Projets 1 Commentaire

projet_gounouij_2Le mot Gounouij signifie grenouille en créole. Voilà la thématique qui a uni une école de la commission scolaire des Affluents à une école des Antilles.  La classe de 5-6 année du programme alternatif Soleil-de-l’Aube de l’école Henri-Bourassa à Repentigny a participé avec l’école Charlotte Monpierre en Guadeloupe à un projet de télécollaboration en science.

Ce projet vise l’apprentissage des sciences en contexte par le biais d’activité authentique. Dans le cas présent, les élèves de Soleil-de-l’Aube ont été amenés à étudier la grenouille, notamment le ouaouaron, la plus grande espèce de grenouille en Amérique du nord tandis que l’école antillaise étudiera l’hylode, une des plus petites espèces en Amérique.

projet_gounouij

Les élèves se sont engagés dans  une démarche d’investigations afin de  mesurer et observer des données sur le terrain. Ensuite, nos scientifiques en herbe ont été invités à partager et discuter avec les élèves de la Guadeloupe de leurs résultats respectifs dans l’environnement numérique d’apprentissage Moodle et par vidéoconférence et avec des outils de travail collaboratif en ligne. Les activités d’apprentissage ont permis le développement de compétence scientifique où les élèves ont pu comparer les contextes et approfondir leur raisonnement scientifique.

Ce projet innovateur a été rendu possible grâce à la collaboration de l’Université des Antilles et de Guyane et la Téluq. Aussi, c’est grâce à l’implication de l’enseignante de Soleil-de-l’Aube Julie Poulin et de Sophie Fécil de l’école Charlotte Monpierre que ce projet a pu être un succès. Parallèlement, ce projet en est un aussi de recherche. Il vise à étudier la compréhension des phénomènes d’adaptation et de contexte lors de l’enseignement des sciences. Quant à la commission scolaire des Affluents, elle a mis à la disposition des élèves et des enseignants un environnement numérique d’apprentissage en ligne où les élèves ont pu  travailler ensemble. Or il ne fait pas de doute que les TIC apportent une valeur ajoutée au projet et que les élèves ont vécu une expérience scientifique et technologique hors du commun.

Crédits photos: Julie Poulin

Réponse à Apprentissage des sciences en contexte

  1. Pingback: » Soutenance de thèse – Alain Stockless

Ajouter un commentaire

css.php