ChallengeU : bonnes pratiques pour faciliter son intégration au primaire

Julie Beaupré Formations, primaire, Répondants TIC 3 Commentaires

challengeu-star-150x150Devant l’intérêt grandissant envers la pédagogie inversée et l’utilisation de ressources numériques en classe, de plus en plus d’enseignants explorent à leur rythme les possibilités de créer des classes virtuelles.

Pour répondre aux besoins des enseignants du secondaire, la CSA offre un accès à la plateforme Moodle de même qu’à plusieurs formations pour en exploiter le potentiel.

Pour répondre aux besoins des enseignants du primaire, la CSA a choisi de former les répondants TIC à la version gratuite de ChallengeU.

Voici des pistes pédagogiques et astuces de type « aide-mémoire » complémentaires cette formation.

Voici le diaporama de la présentation du 24 septembre

Pourquoi utiliser cet outil?

L’environnement numérique d’apprentissage québécois ChallengeU est facile d’utilisation. Il permet aux enseignants de s’approprier rapidement le « contenant » et de se concentrer quasi instantanément à la création de contenus. Les enseignants qui ont participé au groupe de développement au début de l’année 2014 notent une gestion des devoirs facilitée et une diminution appréciable du temps de correction associée aux exercices.

Les élèves, quant à eux, apprécient le travail avec cet outil et prennent mieux conscience de la qualité des travaux qu’ils envoient lorsqu’ils sont projetés. Ils voient aussi leur remise de travaux facilitée, contribuent à créer du contenu de révision pour les autres élèves et deviennent plus autonomes dans les tâches une fois la routine bien établie.

Des usages pédagogiques variés

ChallengeU est un outil ouvert qui permet aux enseignants de l’utiliser à leur manière, selon leur personnalité et leur de gestion de classe. Les contenus créés peuvent être consultés en classe ou à la maison. Les enseignants qui ont participé au groupe de développement à la CSA croient que l’intégration de ChallengeU est réaliste dans un contexte d’ateliers. Voici quelques exemples d’utilisation par les élèves:

  • faire la lecture de la semaine et répondre aux questions associées

  • écrire plus souvent de courts paragraphes sur des sujets variés
  • faire une dictée à son rythme à l’aide de phrases préenregistrées

  • visionner des capsules vidéos explicatives et répondre aux questions autocorrectives associées

  • apprécier une oeuvre d’art en la commentant à l’aide d’une réponse à développement

  • faire un devoir en ligne

  • faire leur étude en ligne à l’aide de questions de révision

  • créer des questions pour les autres élèves de la classe afin de réviser

  • remettre un travail à l’aide d’une pièce jointe

  • consulter leur plan de travail

Bonnes pratiques: environnement numérique d’apprentissage

Les rencontres entre les cinq enseignants du groupe de développement ont permis un temps d’échange riche, un partage d’expérience, mais surtout un répertoire de bonnes pratiques que nous avons tenu à documenter pour les futurs utilisateurs.

AVANT LE PROJET

L’intention pédagogique

  • Choisir ce qu’on veut faire comme projet avec un environnement numérique d’apprentissage. Avant d’entamer votre projet, être en mesure d’étoffer une réponse à la question “Pourquoi ChallengeU dans ma classe?” Puisque cette plateforme est facile d’utilisation, il est facile de s’éparpiller et de faire des essais multiples non reliés à une intention pédagogique.

  • Être efficace en évitant de se dédoubler. Si on a déjà un blogue de classe (ou qu’on participe au site Web de l’école), se questionner sur l’usage qu’on veut faire de ChallengeU. Qu’est-ce qu’on fait sur le blogue? Qu’est-ce qu’on fait dans l’environnement numérique d’apprentissage? Est-ce qu’on laisse tomber certaines façons de faire?

  • Bien cibler son objectif. Qui aimerais-je soutenir? Les élèves en difficulté? Les élèves qui ont besoin d’enrichissement? Les deux? En quoi ChallengeU leur sera utile pour le développement de leurs compétences? En quoi ChallengeU sera utile pour moi?

  • Bien cibler les modalités d’utilisation. Travaillera-t-on davantage en classe ou à la maison? Mes élèves auront-ils besoin d’un soutien à la maison? Est-ce qu’un environnement numérique d’apprentissage est un outil qui s’intègre bien dans ma gestion de classe? Comment? ChallengeU remplacera-t-il les outils que j’ai déjà en classe?

La préparation

  • Parler du projet en début d’année scolaire pour s’assurer de la collaboration des parents. Bien leur expliquer la visée éducative de la plateforme et non d’une utilisation sociale et spontanée « à la Facebook ». Trois documents personnalisables pourront vous être utiles: une présentation de ChallengeU, de vos intentions et de quelques conseils pratiques; une procédure pour accéder à votre classe virtuelle depuis la maison; une procédure pour créer le compte de leur enfant en protégeant ses informations personnelles.

  • Visionner les vidéos de la section d’aide et survoler ces interfaces interactives (l’interface principale, l’interface de l’éditeur)

  • Faciliter la création des comptes des élèves en

    • les faisant créer par le parent (voir procédure)

    • les créant vous-même (même procédure que précédemment);

    • en les créant avec des sous-groupes de 5 élèves pour éviter les risques d’erreur. Un élève responsable vérifie les comptes pour éviter qu’un élève se trompe en saisissant son adresse ou son mot de passe. On lui dira alors qu’il existe déjà dans le système et cela s’avère complexe de corriger la chose.

    • évitant de les créer au labo avec tout le groupe.

Lorsqu’on utilise la version gratuite de ChallengeU, seule la création des comptes des élèves s’avère fastidieuse. Une fois cette étape passée, le plus difficile sera derrière. Voici quelques conseils:

  • Pour protéger les informations personnelles des élèves: privilégier un avatar plutôt qu’une photo pour personnaliser leur profil, utiliser l’adresse de courriel de la CSA et ne transmettre que la première lettre du nom de famille.
  • Pour faciliter l’authentification des élèves sur ChallengeU: utiliser les mêmes identifiants que sur le BV, soit leur matricule comme nom d’utilisateur et leur mot de passe BV comme mot de passe.
  • Faire inscrire tous les codes des élèves dans leur agenda.

 

PENDANT LE PROJET

Avec les élèves

  • Commencer par des questions simples et y aller progressivement au fur et à mesure que les élèves se seront adaptés.

  • Vivre certains essais avec de petits groupes pour s’approprier l’outil et être autonome à la maison. Par exemple:

    • Créer un bloc simple  (par exemple: 2+2=) et modéliser au TBI comment répondre (même avec des 6e!);

    • Demander aux élèves d’envoyer un travail dès le début du projet afin de s’assurer qu’ils comprennent bien;

    • Si le plan de travail est déposé en ligne, offrir quand même du temps aux élèves pour le recopier en classe ou poser des questions. Le rendre disponible en ligne n’est pas suffisant.

  • Soutenir les élèves ayant plus de difficultés avec l’ordinateur.

  • Encourager les élèves à créer du contenu. Les motiver en

    • leur proposant un congé de devoir;

    • leur demandant de créer le devoir de la semaine et de recueillir les réponses dans leurs temps libres en classe.

 

GESTION DE CLASSE

  • Afin de permettre aux élèves qui n’ont pas d’accès Internet depuis la maison, privilégier les ateliers “papier” à la maison et vivre les ateliers “Internet” à l’école.

  • Dans la mesure du possible, utiliser une flotte de portables ou avoir un accès facile au laboratoire pour faciliter l’utilisation de ChallengeU en classe.

  • Réinvestir dès le lendemain le contenu d’une capsule vidéo pour éviter que la notion soit oubliée.

  • Bien tester le lien de la vidéo pour un accès direct à celle-ci (surtout si la vidéo provient d’une Playlist). Faire un retour en classe avec le tiers de la classe qui a visionné la vidéo n’est pas idéal.

  • Laisser en classe un cartable contenant les problèmes de mathématiques à résoudre. Sur ChallengeU, écrire uniquement le numéro de la question plutôt que de la retaper au complet. Exiger une réponse courte pour faciliter la correction.

  • Se questionner et observer: Vivre une activité en pédagogie inversée est-il viable au quotidien? Les élèves seront-ils aussi “solides” que de manière traditionnelle? Les embûches rencontrées par certains élèves auraient-elles été présentes de manière traditionnelle? Pour les plus avancés, quelles retombées peut-on observer au niveau de l’autonomie ou des responsabilités? Quels élèves seront disponibles dans ma classe pour répondre aux questions en mathématiques ou en français pour répondre aux difficultés?

 

CRÉATION DE CONTENUS

  • Bien scénariser son contenu: une seule idée par bloc (Titre, consigne, médias, question)

  • Donner de bons mots-clés à son contenu (avec caractères accentués, au singulier et avec fusion des mots d’une expression indissociable (#participepassé), mais en séparant les expressions décomposables #addition #fraction)). Pour chaque bloc créé, inscrire idéalement les mots-clés reliés à chaque catégorie ci-dessous:

    • discipline (#français, #mathématique…)

    • niveau (#primaire 1, #primaire 2…)

    • concept (#fraction)

    • nature de l’activité (#exercice, #evaluationformative, #théorie, #vidéo)

    • provenance (pourquoi pas ne pas insérer le mot-clé #csa dans vos contenus pour retrouver ceux créés par vos collègues?)

  • Varier le type d’activité.

  • Importer des blocs d’autres utilisateurs de ChallengeU pour éviter d’avoir à tout créer (Suggestions d’enseignants à suivre: Pierre Gagnon, Valérie Cadieux, Jennifer Chartier, Geneviève Henry, Josée Portelance)

  • Éviter les questions à réponses courtes, car ce type de question exige une orthographe exacte.

  • Ne pas exiger de nombre maximal de mots pour les réponses.

  • Privilégier une phrase à corriger plutôt qu’une dictée de phrases. En effet, les questions à réponses courtes ne sont pas optimales, car les élèves doivent saisir les réponses telles qu’elles ont été inscrites par l’enseignant (ponctuation, majuscule, minuscule, genre, nombre, orthographe).

  • Poser une question après le visionnement d’une vidéo pour s’assurer que l’élève l’a visionnée.

  • Explorer ces répertoires de capsules avant de se lancer en production vidéo.

Capsules en français d’Isabelle 6e

Capsules en math d’Isabelle 6e

Capsules de Julie Arseno 4e

Capsules de Cybersavoir Bedford

Capsules Récitus

Capsules d’Allô prof sur son site ou sur YouTube

Monsieur Éric sur son site ou sur YouTube

La machine à écrire (français)

  • Simplifier. Pour les contrôles de la semaine, créer un bloc simple demandant une réponse plutôt qu’un bloc avec un fichier Word à compléter et à retourner.  Même avec une procédure écrite, cette dernière façon de faire est complexe aux 2e et 3e cycles du primaire.

  • Pour ne pas faire échouer son activité en classe, tester les blocs de questions créés par d’autres enseignants et importés afin de vérifier si les bonnes réponses sont activées.

 

BLOGUE PÉDAGOGIQUE OU CHALLENGEU?

Quatre enseignants du groupe de développement animaient déjà un blogue de classe WordPress avant de faire leurs premiers pas avec ChallengeU. Dès les premières rencontres, et pour être efficaces dans leurs interventions, ils se sont questionnés pour différencier les usages respectifs de ces deux outils.

 

Le blogue de classe

ChallengeU

C’est un point de départ et de référence. C’est l’endroit central qui fournit les outils pour l’aide à l’étude pour l’élève et les informations pour les parents.

Le blogue est facile d’accès et sans mot de passe pour les parents (pour s’informer) et pour la famille élargie (pour commenter les textes des élèves).

Le blogue permet de créer une structure qui nous ressemble et de classer les ressources à notre manière.

Le blogue permet aux élèves de publier des textes et réalisations et de recueillir des commentaires.

On y dépose:

  • le plan de travail

  • les outils de référence numérisés (et protégés par un mot de passe connu des élèves s’il s’agit d’un document protégé par les droits d’auteur)

  • des tutoriels vidéos

  • un lien vers class Dojo

  • un lien vers Didacti

  • tout autre lien Web

L’enseignant y dépose

  • Le plan de travail (sans toutefois pouvoir les regrouper en un seul endroit)

  • Les devoirs suivis de questions autocorrectives

  • les activités pour les ateliers

  • les activités d’enrichissement

  • des vidéos créées par lui-même sans avoir à passer par YouTube

  • des vidéos existantes sur la Toile en y ajoutant une question

ChallengeU permet à l’enseignant

  • de créer rapidement des questions et des activités

  • de faire le suivi des travaux, leçons, preuves d’étude et devoirs (qui les a fait, qui a visionné, qui a répondu)

  • de diffuser du matériel qu’il n’a pas besoin de corriger

    • cela rend les élèves autonomes en grand groupe

    • cela réduit la perte de temps pour la correction collective

    • cela permet de travailler en groupe de besoins

  • recueillir les devoirs en un seul endroit plutôt qu’en plusieurs courriels

    • utile pour accélérer les périodes de présentations orales, car tous les documents sont stockés au même endroit (pas de clé USB)

LIENS UTILES

Pour trouver des images libres de droits (document ActivInspire avec liens cliquables)

Diaporama de la présentation du 24 septembre

MISE EN GARDE

Garder en tête que tout le contenu produit devient public, et que vous concédez à ChallengeU le droit de le modifier et de le distribuer (voir conditions d’utilisation). En l’occurrence, il faut être vigilant quant à la question des droits d’auteur. ASSUREZ-VOUS de détenir la propriété intellectuelle des documents que vous déposez.

Pour diffuser à ses élèves un document numérique protégé par les droits d’auteur dont les droits ont été acquis, protégez-le en demandant un mot de passe à l’ouverture. Pour ce faire, visualiser cette capsule ou Fusée du serveur d’applications / logiciels pédagogiques / utilitaires / PDF creator / fichier / imprimer /pdf creator / options / sécurité / écrire un mot de passe qui sera le même pour toute l’année pour tous les documents et remis dans l’agenda.

ChallengeU demande à ce que vous ayez  « l’âge requis pour utiliser le site Web », c’est-à-dire 13 ans. Comme tous les élèves du primaire ont moins de 13 ans, ASSUREZ-VOUS de bien présenter votre projet aux parents et afin d’obtenir leur adhésion. ChallengeU est un site à accès protégé par un mot de passe et conçu par des éducateurs. Des étrangers ne pourront pas communiquer avec les élèves. Nous vous conseillons néanmoins de limiter le nombre d’informations nominatives dans leur profil (matricule BV, prénom, première lettre du nom de famille, pas de photo) et d’utiliser leur adresse de courriel de la commission scolaire. ChallengeU est un média social. Les élèves comprendront vite qu’ils pourront créer du contenu et recevoir les commentaires des autres. Nous vous conseillons de vous abonner au fil de vos élèves et de faire un retour avec eux dès que vous percevez une utilisation non conforme. Les élèves verront rapidement l’intérêt de travailler sur un tel outil et comprendront les comportements qu’on exige d’eux. Une utilisation responsable et à des fins éducatives doit être encouragée.

Crédits image: Licence CC Ristiko Rahadi

3 Réponse de ChallengeU : bonnes pratiques pour faciliter son intégration au primaire

  1. Anne Dostaler

    Bonjour! Quel bel article! 🙂
    Je tiens simplement à vous spécifier que ChallengeU ne s’ approprie pas le contenu créé sur sa plateforme, que ce soit dans la version gratuite ou dans la version payante. Le contenu créé demeure la propriété de son créateur.
    N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions!
    Au plaisir,

    Anne Dostaler
    Directrice des communications
    adostaler@challengeU.com
    514-568-3005

     
  2. Josée Portelance

    ChallengeU est une plate-forme merveilleuse car non seulement elle permet aux enfants d’utiliser les tics dans leurs apprentissages, mais elle permet aussi aux profs de partager leurs créations. Je vous invite à « assigner » toutes vos nouvelles séquences d’activités au groupe de pédagogues de votre cycle pour assurer ainsi un plus grand partage. Les profs du 1er et du 2e cycle sont particulièrement en demande 😉

    1er cycle: http://app.challengeu.com/#!g/+5zqRzG
    2e cycle: http://app.challengeu.com/#!g/+VGJG48
    3e cycle: http://app.challengeu.com/#!g/+Mk7z4n

     
  3. Pingback: Classe inversée | Pearltrees

Reply to Anne Dostaler

css.php