Le 17 mai a lieu la journée contre l’homophobie et pour cette occasion, j’ai décidé de vous présenter une sélection de cinq livres traitant de l’homosexualité et prônant l’égalité pour tous. Il s’agit bien entendu d’une liste non-exhaustive et les romans que je vous présente ne sont pas classés dans aucun ordre précis.

 

Premièrement, je vous propose un roman de Becky Albertalli paru en 2015 et intitulé Moi, Simon, Homo Sapiens. Le livre raconte l’histoire de Simon qui homosexuel, mais n’ose l’avouer à personne, sauf à Blue, un garçon avec lequel il échange en ligne. Malheureusement, un camarade de classe du jeune homme découvre ses courriels et décide de faire du chantage à Simon qui se retrouve au milieu d’un dilemme. Il s’agit d’une histoire qui traite très bien la difficulté que peut représenter un « coming-out » et le fait de subir de l’homophobie, tout cela en restant une lecture assez légère. Le livre a été adapté au cinéma en 2018 sous le titre Avec amour, Simon.

 

 

Deuxièmement, je vous propose une bande-dessinée française de Julie Maroh parue en 2010 et intitulée Le bleu est une couleur chaude.  Dans ce récit de 152 pages, on découvre la relation entre Emma et Clémentine, alors qu’Emma lit le journal intime de cette dernière suite à sa mort. Elle y raconte leur première rencontre et explore le reste de leur histoire jusqu’à son décès. Le roman aborde les questionnements de Clémentine sur son orientation sexuelle et le regard des autres face à son homosexualité. Le livre a été adapté au cinéma en 2013 sous le titre La vie d’Adèle et a gagné la Palme d’or au festival de Cannes la même année.

 

Troisièmement, je vous propose un roman de John Green et David Levithan paru en 2010 et intitulé Will et Will. Il est resté trois semaines dans la liste des best-sellers pour enfant du New York Times et il s’agit du premier roman jeunesse LGBT à être entré dans cette liste. On y raconte l’histoire de deux garçons ayant le même nom qui se rencontrent lors d’un concours de circonstances. L’un d’eux est hétérosexuel et l’autre est homosexuel, ce qui permet de briser à la fois des stéréotypes sur les différentes orientations sexuelles, mais de montrer le rôle des alliés de la communauté LGBT. En plus, le livre vient aussi traiter de plusieurs autres thèmes, comme celui de l’anxiété.

 

 

Quatrièmement, je vous propose un roman de Patricia Highsmith paru en 1952 et intitulé Carol ou Les eaux dérobées. On y raconte l’histoire de Thérèse et Carol qui sont amoureuses l’une de l’autre, mais sont séparées par plusieurs obstacles. Pour qu’elles puissent vivre leur amour, Carol amène Thérèse dans un « road-trip » ou les deux femmes seront complètement libres. Il s’agit d’un roman ayant une fin heureuse, ce qui était plutôt rare à l’époque où les livres traitant de ce thème étaient souvent pessimistes et montraient une représentation négative. Le roman a été adapté au cinéma en 2015 par Todd Haynes.

 

 

Cinquièmement, le dernier roman que je vous propose est un livre de Benjamin Alire Sáenz paru en 2015 et intitulé Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers. On y raconte l’histoire de deux garçons que tout oppose qui se lient d’une profonde amitié l’un pour l’autre. Ensemble, ils découvrent peu à peu leur identité, alors qu’ils apprennent à mieux se connaître. Il s’agit d’un roman bouleversant et attachant qui vous fera découvrir, à travers son récit, «les secrets de l’univers».

 

 

Finalement, il existe plusieurs livres qui traitent de la cause LGBT+ et je vous invite, pour la journée contre l’homophobie, à partager votre propre liste de romans traitant de ce sujet sur les médias sociaux.

 

 Par Virginie Lessard

Imprimer
(Visited 51 times, 1 visits today)

css.php