La Semaine des bibliothèques : un événement à ne pas manquer

 

Les bibliothèques ne font pas qu’offrir lecture et information, elles sont aussi le berceau de la connaissance. Il y a de nombreuses bibliothèques publiques près de chez nous, que ce soit à Mascouche, à Terrebonne ou tout simplement à l’école, où on retrouve de nombreux ouvrages de tous genres : contes, récits, textes documentaires, nouvelles littéraires, biographies… Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir accès à une bibliothèque.  Prenons-nous vraiment en compte l’importance de ces endroits ? Des quartiers défavorisés, des villages peu habités ou simplement certaines villes n’en ont pas.

La Semaine des bibliothèques publiques du Québec vise à nous faire réaliser la place qu’occupent ces endroits dans nos vies. Du 20 au 27 octobre 2018, les 1055 bibliothèques publiques québécoises organiseront des activités de tous genres et pour tous : lecture de contes, clubs de Scrabble et de lecture, conférences, rencontres avec des auteurs québécois et autres. C’est également une bonne occasion de s’abonner pour les concitoyens qui ne l’ont pas déjà fait.

Cet événement est présenté par l’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ), en partenariat avec BiblioPresto.ca et la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BanQ). Bien que nous n’entendions pas parler régulièrement de ces associations et institutions, elles ont un rôle important dans la réalisation du projet et dans la gestion de nos bibliothèques publiques. En effet, l’ABPQ est le principal organisme qui représente ces établissements et dessert plus de 81% de la population totale de la province. Il compte 165 membres et gère 305 bibliothèques autonomes. Son but est de participer au rayonnement et au développement de ces établissements et de positionner des bibliothèques pour rejoindre le plus grand public possible. BiblioPresto.ca, quant à lui, offre en autres la plateforme de lecture numérique PrêtNumérique.ca. Pour finir, la BAnQ, plus grande institution culturelle du Québec, propose des activités dans 12 succursales, recueille et diffuse de nombreux ouvrages du patrimoine québécois ou en lien avec notre province. De plus, elle a reçu, il y a deux ans, le mandat de redorer le blason de la bibliothèque de Saint-Sulpice, à Montréal.

Pourquoi célébrer les bibliothèques publiques ? Car celles-ci offrent tout d’abord un service gratuit d’utilisation et fort utile, mais en plus, des activités hebdomadaires, des séances de dédicace, etc. Dès le plus jeune âge des enfants, avant même qu’ils apprennent à lire et à écrire, des initiations à la lecture sont proposées. Quand ils apprennent à lire, la bibliothèque devient un petit monde où ils peuvent s’instruire, s’amuser et apprendre dans le calme. Ils peuvent aussi y rencontrer des auteurs qu’ils apprécient et améliorer leur lecture. La bibliothèque leur permet d’évoluer dans le monde littéraire à mesure qu’ils grandissent. Lorsqu’ils deviennent des adultes, ils peuvent prendre part aux conférences qui y sont présentées, trouver des ouvrages d’information avancée et même s’y rendre avec leurs propres enfants. Ces établissements renferment énormément de connaissances et les mettent à la disposition de tous, non sans être gratuits. En bénéficier est un important privilège, et la Semaine des bibliothèques publiques du Québec veut nous faire remarquer l’importance de ce privilège dans nos vies, quel que soit notre âge. 

Comme mentionné plus haut, une tonne d’activités seront organisées dans plus de mille bibliothèques. Voici une liste des ces idées de divertissement présentées à Terrebonne dans le cadre de cet événement :

20 octobre 

L’heure du conte, à la bibliothèque André-Guérard

J’écris ma vie première année, animé par Marie-Josée Legris, à la bibliothèque de Lachenaie

L’heure du conte en pyjama, à la bibliothèque André-Guérard

22 octobre

Le Club des Zanimots, à la bibliothèque de Lachenaie

Il va y avoir du jeu, à la bibliothèque de La Plaine 

24 octobre

L’heure du conte, à la bibliothèque de L’Île-des-Moulins

25 octobre

L’heure du conte, à la bibliothèque André-Guérard 

L’heure du conte, à la bibliothèque de L’Île-des-Moulins 

Club tricot-thé, à la bibliothèque de Lachenaie 

L’heure du conte en anglais, à la bibliothèque de Lachenaie 

Déjouer les allergies alimentaires, animé par Marie-Josée Bettez, à la bibliothèque de La Plaine

L’heure du conte, à la bibliothèque de La Plaine 

Mystérieux trous noirs, qui êtes-vous ?, à la bibliothèque de Lachenaie 

27 octobre

L’heure du conte, à la bibliothèque André-Guérard 

J’écris ma vie deuxième année, animé par Marie-Josée Legris, à la bibliothèque de Lachenaie 

Pour plus de renseignements sur les activités qui se dérouleront durant cet événement à la bibliothèque près de chez vous, consultez le calendrier de la Semaine des bibliothèques publiques, disponible sur Internet.

L’édition présentée en 2018 est la 20e, et les prochaines se dérouleront du 19 au 26 octobre 2019, du 17 au 24 octobre 2020 et du 16 au 23 octobre 2021. En effet, cet événement est toujours présenté durant la troisième semaine de ce mois d’automne. Surveillez donc les possibles activités offertes dans votre bibliothèque municipale après les Journées de la Culture et peu avant l’Halloween.

La bibliothèque ne nous offre pas que des bouquins : dans la plupart de celles-ci, on peut aussi trouver des réalisations cinématographiques (films, documentaires, etc.). Un calme plat y règne généralement et est bénéfique pour la concentration. C’est l’endroit idéal pour travailler, faire ses devoirs, élaborer un projet, réfléchir ou simplement passer du temps seul. Elles nous offrent le silence devenu rare dans nos vies et sont comme une bulle où on peut être tranquille et profiter du moment sans être pressé. Leurs larges horaires nous permettent également de s’y rendre plus souvent et dans la majorité, une chute à livres est aménagée pour les abonnés.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, rendez-vous à une bibliothèque publique, que ce soit celle de votre ville ou celle de l’école et découvrez les mondes merveilleux que renferment les bibliothèques. Qui sait, peut-être même découvrirez-vous une passion pour la lecture ou encore un style littéraire qui vous était jusque-là inconnu. De plus, on peut y trouver un lot d’informations sur un sujet qui nous intéresse ou pour un exposé oral. C’est en lisant qu’on voit et qu’on améliore notre orthographe et notre écriture. De nombreux lecteurs écrivent même eux aussi, inspirés par leurs livres et auteurs préférés. Quant aux plus fervents de lecture, continuez à fréquenter ces beaux établissements, seuls, avec des amis ou la famille. Comme le dit le dicton, «c’est en mangeant que vient l’appétit ».

 

Par Amélia Gélineau

 


Sources :

https://www.google.ca/amp/ici.radio-canada.ca/amp/1062661/semaine-bibliotheques-publiques-quebec-livres

http://semainedesbibliotheques.ca/apropos.php

http://biblio.ville.terrebonne.qc.ca/client/default/?dt=lis

http://www.ville.deux-montagnes.qc.ca/5960-2/

Imprimer

(Visited 67 times, 1 visits today)

css.php