Conseils pour une fin d’année réussie

Comme toutes les écoles secondaires du Québec, nous entamons une période d’examens intensive à la fin de l’année scolaire. Pour certains, elle est facile, mais pour d’autres, elle nécessite plus d’efforts.

Dans cette section, je vous partagerai mes conseils pour tous les niveaux. Ce sera des trucs et astuces que je vous propose, mais vous pouvez les modifier à votre goût!

Premièrement, le secret d’une année sans stress est l’organisation. Que ce soit dans un calepin ou dans votre agenda, ça aide à mieux se situer dans le temps et d’y aller un jour à la fois. Ce qui est clairement plus pratique! De plus, vous n’êtes pas obligés de tout étudier la matière le même soir, séparez-vous les jours adéquatement et tout ira mieux. Un code de couleur, de grosseur de lettres, de surligneurs, trouvez votre propre façon!

 

 

 

 

 

Deuxièmement, afin de mieux étudier, il faut bien manger et dormir. Je vous entends d’ici me dire que c’est quétaine et que c’est ce que vos parents disent, mais ils ont raison! Admettez-le! Le fait de mieux manger vous aidera à rester concentrer sur la matière sans dériver sur d’autres sujets et dormir vous permettra d’être plus serein. Psitt! Vous pouvez lire le soir avant de dormir, votre cerveau consolidera mieux l’information dans votre mémoire.

 

 

 

Troisièmement, afin d’avoir la tête libre, faites vos devoirs le soir même où vous les avez reçus . Dans la mesure du possible, bien sûr! Vous n’aurez plus de choses qui s’accumuleront. Si tout se fait au fur et à mesure, les piles de devoirs rétréciront. Ayant été entreprenante toute ma vie, je sais ce que c’est de se sentir sans vie sociale les soirs d’école, mais on peut se reprendre les fins de semaines en faisant ses études le matin, ensuite s’amuser et relaxer en pensant que la semaine est dernière nous une bonne fois pour toutes.

 

 

Quatrièmement, bien sûr, nous les jeunes et prodiges adolescents, avons un cerveau à protéger. C’est pourquoi je vous propose de prendre une légère pause en revenant de ce lieu bondé d’élèves. Vous pouvez faire ce que vous voulez durant ce bref instant, mais après, c’est le moment de passer à l’attaque, sur la chose qui dont il ne faut pas prononcer le nom.

 

 

Cinquièmement, malgré vos convictions, vous devrez laisser de côté votre chéri – aussi connu sous le nom de téléphone – ou tout autre appareil électronique. Ce sera peut être un déchirement pour votre si merveilleuse et fabuleuse vie sociale, mais votre vie scolaire en bénéficiera. De plus, selon des études d’un neurologue, les appareils électroniques pourraient modifier notre perception des choses et notre façon de penser. Ce qui n’aide pas aux devoirs! Prenez au moins cette pause pour que votre cerveau se repose de toute cette mélancolie. Pensez à votre bien être ainsi qu’à celui de votre corps. Vous n’aurez plus de « besoin et de manque d’électroniques » et cela permettrait de faire autre chose de votre vie qu’utiliser ces appareils nuisibles.

 

 

J’espère qu’après tous ces conseils – pertinents, je l’espère – votre fin d’année se passera bien. Surtout, n’oubliez pas que nous vivons tous la même situation et que jamais quelqu’un n’en est mort!

Par Émily Jolicoeur

Imprimer
(Visited 106 times, 1 visits today)

About Author

css.php