Comment cesser la corruption actuelle en Somalie ?

De nos jours, on rencontre énormément de corruption au sein de notre société. Ce fait est particulièrement vrai dans les pays africains. Nous écrivons alors cet article dans le but d’informer les gens de cette corruption et allons proposer des solutions qui pourrait être mises en place dans le but de réduire la mauvaise gestion en Somalie particulièrement. En effet, ce pays est reconnu pour être l’un des plus corrompus à travers le globe. 

 

Tout d’abord, nous allons formuler des hypothèses sur la ou les raisons de la corruption en Somalie. Notre première hypothèse est la suivante: puisqu’il y a beaucoup de sécheresse en Afrique, comme on a pu en être témoin en 2019 par exemple, la nourriture y est manquante ainsi que tous les besoins de bases pour survivre. Donc, les Somaliens sont prêts à tout pour en obtenir et même à entreprendre des activités illégales et à corrompre leur propre gouvernement juste pour avoir accès à ces besoins primaires chez l’homme. 

 

Notre deuxième hypothèse prend en compte que le pays est, de nos jours, extrêmement pauvre et  n’ayant pas d’argent, il est largement faisable pour une personne mal intentionnée de proposer certaines sommes d’argent au gouvernement pour que celui-ci ferme les yeux sur des actes illégaux . De plus, dans l’optique où les habitants ne font également pas beaucoup d’argent, il est très facile de les manipuler et de les empêcher d’intervenir, car ceux-ci n’ont pas les moyens de se battre pour leur propre droit et une personne n’ayant pas d’argent n’a pas son mot à dire dans la société actuelle. 

 

La corruption en Somalie cause beaucoup de dégâts dans ce pays tels que le fait que “L’élection du président de la Somalie ne s’effectue pas par suffrage universel direct, mais plutôt par les votes des 275 députés et des 72 sénateurs.1 Ces parlementaires ont été élus par seulement 14 000 personnes qu’on a désignées pour le faire. Cette élection n’est alors pas entre les mains de la population. Ceci démontre la mauvaise représentation du peuple dans la politique, ce qui est source de corruption. Cela fait en sorte que le gouvernement, ayant été élu de manière malhonnête, gagne le droit d’imposé seul ce que bon lui semble sans que la population n’ait son mot à dire. Cette démarche semble être ce qu’on pourrait appeler une dictature. 

 

De plus, lorsqu’un état est corrompu, cela engendre des complications énormes dans la croissance économique de celui-ci. En effet, puisqu’on utilise certaines sommes d’argent dans le but de corrompre, et non dans les services que le pays offre, la Somalie avance très peu en ce qui concerne croissance au niveau économique Ils n’investissent pas l’argent aux bons endroits et ainsi la Somalie restera en retard de développement tant que celle-ci aura encorece taux de corruption alarmant. 

 

Tout d’abord, il faut comprendre que la population de Somalie est facile à corrompre pour une personne mal intentionnée. En effet, les Somaliens ont très peu d’argent, ce qui rend la tâche facile lorsqu’on leur en offre un peu. “Le PIB par habitant en 2018 était 314,54 USD”2 , ce qui est très bas par rapport au Canada, qui avait, dans cette même année, un “PIB par habitant de 46 232,99 USD”. Puisque les citoyens de ces états sont relativement pauvres, ils n’ont pas de pouvoir d’achat très important et leurs opinions sont par conséquent délaissées. Les habitants ne peuvent alors pas réellement intervenir lorsqu’il y a corruption.  On observe alors une détérioration de l’éthique économique dans le pays et personne ne s’y oppose. En résumé, le pays complet devient sans lois et les gens avec de l’argent possèdent tous les pouvoirs, ce qui fait un effet de jungle. à

 

Pour réduire les conséquences de la corruption en Somalie, il faut d’abord se pencher à la source même du problème. Il faut alors se demander les moyens qu’on pourrait emprunter pour diminuer la corruption en tant que telle et la malhonnêteté de l’état envers sa population. La solution serait de rendre les élections plus démocratiques. Cette démarche aurait pour conséquence d’avoir une meilleure représentation de population au niveau parlementaire. Ceci entrainerait une meilleure cohésion au sein de la société en Somalie. Dans le but d’avoir cette organisation politique plus structurée, nous proposons de subventionner le pays ce qui réduirait les pots de vin qu’on accepte en échange de malhonnêteté. 

 

En conclusion, notre deuxième hypothèse sur la raison de la corruption en Somalie proposait que le pays, étant pauvre, a du mal à empêcher ces entourloupes. Cette hypothèse est confirmée puisque le pays, étant peu développé, a du mal à investir dans la lutte contre la corruption. C’est-à-dire qu’un citoyen voulant abolir les malhonnêtetés dans son pays n’a pas les ressources nécessaires pour venir à bout de ceux-ci, donc ses efforts seraient  vains. Ainsi, la solution que nous avons trouvée pour vaincre ce problème est de financer le pays. Ce financement réduira leur besoin vital d’argent et donc diminuerait la corruption dans ce pays africain. 

 

Article écrit par : Mathieu Guérin et William Roger 

Imprimer

(Visited 224 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur(e)

css.php