J’ai lu Spaceway: sauvetage interdit, un roman de science-fiction, de suspense et d’action policière ayant pour thème l’espace.  Ce livre a été publié à la maison d’édition Direct Livre en 2005.  Le roman a été écrit Benoit Racette, un auteur québécois qui gagne à être connu.  De sorties spatiales dangereuses à des courses poursuites d’avions en passant par des meurtres intrigants, ce n’est pas l’action qui manque.  Une histoire surprenante et des personnages attachants, voilà ce dont ce livre est garni.

L’histoire

Un groupe d’une trentaine d’amis ouvre une compagnie d’aéronautique privée nommée Spaceway (à la manière de SpaceX d’Elon Musk).  Spaceway est la première compagnie d’aérospatial à produire des navettes pouvant faire plusieurs vols consécutifs dans l’espace, sans atterrir.  Quelques semaines après un dévoilement grandiose de leur exploit au public, un incident survient dans la Station Spatiale Internationale (ISS) et l’équipe décide d’envoyer de leurs hommes pour prêter main-forte.  Étrangement, les États-Unis s’opposent fortement et ouvertement à cette initiative, même si un astronaute américain fait face à un grave danger.  Ils s’acharnent à faire avorter la mission en utilisant tous les moyens.  Les médias du monde ont leurs yeux et leurs caméras rivés sur l’évènement, car l’hostilité incompréhensible des É-U risque de provoquer un conflit mondial.  De retour sur Terre, une conclusion imprévisible attend l’équipage de Spaceway.

Les personnages

Il y a, en effet, beaucoup de personnages (33+) dans ce livre.  C’est un peu mélangeant au début, mais on finit par s’y retrouver grâce au lexique du personnel.  Plus on lit, plus on apprend à connaitre chacun d’eux.  De tous les personnages importants, Greg, le président et fondateur, est l’acteur principal.  Ce dernier est un peu arrogant, mais il est toujours prêt à aider quelqu’un voulant lui rendre la pareille.  Les autres noms à se souvenir sont Fred, Petr, Hélène, Simon, Vladimir, Hugo et Donald.  Ce sont les autres dont l’auteur met beaucoup l’emphase sur eux.  Certains sont les amis de Greg, d’autres sont simplement important au développement de l’histoire.  Dans un contexte réel, toutes ces personnes ainsi que les autres auraient un rôle crucial dans une compagnie d’aérospatial.

Finalement, Spaceway: sauvetage interdit est un roman rempli d’action que j’ai adoré lire.  Je recommande ce livre à tout amateur d’histoires d’action, de science-fiction et de mystère.  La dernière chose que j’aimerais mentionner serait l’épigraphe que Benoit Racette a ajouté à son livre. « C’est de sa langue que l’homme tire sa force, car la faculté qu’il a de s’exprimer surpasse toutes celles qu’il a de se battre. » -Ptahhotep, Égypte ancienne, 2 500 ans avant J.-C.

 

Entrevue avec Benoît Racette

Florent: D’où vous est venue l’inspiration?

Benoît: Je suis un fan d’aviation et d’aérospatial. J’ai vu beaucoup de films comme Cosmos 1999, Star Trek, etc. J’ai aussi été inspiré par la compagnie AVRO Canada et leur CF105arrow.
F: Qu’est-ce qui a été le plus difficile dans ce projet ?
B: Le syndrome de la page blanche. Aussi le va-et-vient entre écrire une heure / quatre heures / un jour, puis se dire « non, je peux faire mieux » ou quelque chose comme ça et ainsi gaspiller une heure / quatre heures / un jour de travail.
F: Avez-vous aimé l’expérience d’écrire un livre?
B: Oui! Tout sert à quelque chose dans la vie et écrire un roman m’a, entre autres, obligé et aidé à vulgariser les choses.
F: Combien de temps cela vous a-t-il pris pour écrire Spaceway?
B: De 2000 è 2003
F: Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire?
B: Je devais faire une chose sur l’ordinateur pour le travail et après un moment, j’ai décidé de prendre une pause. J’ai ouvert Word et j’ai commencé à écrire. Ce qui était écrit ne faisait pas beaucoup de sens, mais plus tard la nuit, j’ai rouvert le document et je me suis dit. « Attends un peu. C’est quand même bon, ça ». J’ai effacé ce qui était écrit et c’est là que j’ai commencé à composer.
F: La fin de Spaceway fait croire que c’est le premier roman d’une série. Y aura-t-il une suite?
B: Oui et non. Je m’explique. Après avoir écrit le premier roman, j’ai commencé à en écrire un deuxième. Peu de temps après, un magazine m’a contacté et j’ai signé un contrat avec eux. Je devais écrire six courtes aventures de Spaceway et j’en ai profité pour « résumer » le second volet de la saga. Malheureusement, la compagnie a fait faillite. Je possède encore toute la recherche ainsi que le plan pour écrire le deuxième livre. C’est un de mes projets de l’écrire un jour, mais pas tout de suite.
F: Même si vous n’écrirez pas d’autre Spaceway tout de suite, pensez-vous écrire d’autres livres?
B: Éventuellement, mais pas maintenant. Je ne suis pas auteur de métier, j’ai une famille, etc. Par contre, j’ai des idées. Alors, un jour peut-être, mais pas dans l’immédiat.

Bibliographie

-Page couverture de Spaceway: sauvetage interdit: https://www.leslibraires.ca/livres/spaceway-sauvetage-interdit-benoit-racette-9782923040110.html

-« Spoiler alerts »: https://mcdreeamiemusings.com/blog/2019/5/26/spoiler-alert-why-we-actually-love-spoilers-and-what-this-tells-us-about-communication

-Station spatiale internationale: https://earthsky.org/space/20-years-iss-what-its-future-holds-nov-2-2020

-Feu sur la Station spatiale internationale: https://www.ksnt.com/news/local-news/people-forced-to-evacuate-during-overnight-apartment-fire-in-manhattan/

-Astronaute: https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronaute-vivez-comme-astronautes-bord-station-spatiale-80527/

Florent Cloutier

Imprimer
(Visited 25 times, 1 visits today)

css.php