La chute de l’empire romain

La chute de l’Empire romain – Épilogue

En s’emparant du trône, Odoacre a mis fin à l’Empire romain d’occident. Celui-ci est par la suite progressivement devenu un royaume barbare. L’empire d’orient, lui, a survécu jusqu’en 1461 où les Turcs ottomans ont conquis l’Empire de Trébizonde, le dernier état byzantin.

 

Je vous remercie de votre lecture assidue, chers lecteurs, et j’espère que vous avez apprécié ce dernier volet de la chute de l’Empire romain!

 

 

La chute de l’empire Romain – Épisode 11

Les historiens ont de la difficulté à se mettre d’accord sur ce point du récit et il existe donc plusieurs versions de cette histoire. Dans la première, Odoacre tue simplement Romulus Augustus, car il le considère comme étant le véritable empereur de l’Empire et il désire prendre sa place. Dans la deuxième, Odoacre épargne Romulus et celui-ci est simplement banni du territoire. Il serait ensuite allé s’installer en Campanie (aujourd’hui une région d’Espagne) pour s’installer chez ses parents.

La chute de l’Empire romain – Épisode 10

À cause du manque de savoir militaire de Romulus Augustus, de sa jeunesse et de sa naïveté, la ville de Ravenne ne put pas tenir devant l’invasion barbare.Devant un manque total de défense, les barbares ont envahi la ville et celle-ci a rapidement été contrôlée par son nouveau souverain, le chef Barbare Odoacre.

La chute de l’Empire romain – Épisode 9

Odoacre, après un long siège, réussit à pénétrer la ville de Pavis. Il tua Oreste et, pour se venger de la perte de quelques soldats, décida de raser la ville. Après sa victoire et supporté par l’enthousiasme de ses troupes, il décida de se rendre à Ravenne pour s’en prendre au jeune empereur Romulus Augustus.

 

La chute de l’Empire romain – épisode 8

Odoacre et ses hommes, après avoir réalisé qu’ils étaient moins bien traités que les ennemis de l’Empire romain décidèrent de se révolter. Odoacre prit donc sous son propre commandement une bonne partie des barbares constituant l’armée romaine et incita les autres à le suivre. Les semaines se sont écoulées et ses troupes ont fini par former toute une armée.

La chute de l’Empire romain – Épisode 7

Avec son nom, Romulus Augustus englobe deux personnalités très importantes de l’Empire romain soit Romulus, qui se trouve à être le fondateur légendaire de Rome, et Auguste, le premier empereur romain. Proclamé empereur par son père, Romulus n’a jamais été considéré comme un véritable empereur romain. Il n’a jamais vraiment dirigé d’empire, le véritable dirigeant étant plutôt son père, Oreste. Romulus ne « régna » que quelques mois avant que ses ennuis commencent.

La chute de l’Empire romain – épisode 6

Après son exil, Julius Nepos est allé se réfugier dans son palais en Dalmatie (aujourd’hui une région de la Croatie). Suite à cette lâche abdication, il a attendu pendant 5 ans de l’aide de la part de l’empire byzantin (Empire romain d’orient), laquelle il ne reçut jamais d’ailleurs. Aujourd’hui, il est considéré comme le dernier empereur romain légitime.

La chute de l’Empire romain – épisode 5

Paul Vézina, bédéiste

Le titre de patrice désigne le général suprême de l’armée romaine. Le patrice Oreste est issu d’une riche famille romaine supposément descendante d’un ancien roi de Rome. Il a quelque temps été le secrétaire personnel du chef des Huns, le barbare Attila. À la mort de son employeur, en 453, il s’est engagé dans les forces miliaires de l’Empire romain pour finalement se retrouver patrice, de nombreuses années après. À la tête d’un groupe de barbares fédérés, il a finalement tenté de s’emparer du pouvoir en 475.

La chute de l’Empire romain – épisode 4

Paul Vézina, bédéiste

 

Les barbares au Ve siècle, devenant de plus en plus nombreux, ont commencé à rejoindre les rangs des légionnaires romains. On a alors commencé à appeler ces barbares « romanisés » des barbares fédérés. Leur allégeance à l’empereur était toutefois souvent plus faible, ce qui n’a pas aidé l’Empire durant sa tentative de survie surtout avec toutes ses autres difficultés. C’est un peu à cause de cet assouplissement que Rome en est venue à se faire piller autant de fois.

La chute de l’Empire romain – épisode 3

Paul Vézina, bédéiste

La palais impérial se situant désormais dans la ville de Ravenne et non dans la capitale de l’Empire romain, Rome,  il était rare que les empereur rendaient visite au Sénat. Le Sénat, lui-même plus très puissant, était réduit uniquement à la gestion de la ville de Rome et son intérêt pour l’empereur était moindre. L’empereur, en 475, se nommait Julius Nepos et il siégeait sur son empire de manière légitime.

css.php