Naya Hamama

La nuit des rois

Résumé : 

Par suite d’un naufrage, les jumeaux Viola et Sébastien s’échouent à deux endroits différents de la côte d’Illyrie, patrie du duc d’Orsino. Se croyant seule au monde, et pour mieux assurer sa survie, Viola adopte l’apparence de son frère, prend le nom de Cesario et se présente chez le duc. Celui-ci, éperdument de la comtesse Olivia qui repousse ses avances, envoie Cesario convaincre la belle de son amour. Mais Olivia ne tarde pas à tomber sous le charme de Cesario qui, lui, n’est pas insensible au duc Orsino. L’arrivée de Sébastien et son étrange ressemblance avec Viola/Cesario engendre une série de malentendus et de méprises, notamment grâce au personnage de Feste, le bouffon. 

Source : Théâtre Le Nouveau Monde   

 

Nous connaissons tous William Shakespeare, ce grand auteur, dramaturge et acteur anglais de la Renaissance particulièrement connu pour sa pièce Roméo & Juliette. Cependant, il a aussi écrit différentes pièces bien connues du publique telles que Macbeth et Hamlet. D’ailleurs, il n’a pas écrit que de la tragédie ou de la dramaturgie. Il a aussi écrit des pièces comiques entre autres La nuit des rois, l’œuvre reine de ce texte.  

Une adaptation de cette pièce comique est mise en œuvre au Québec d’octobre à fin novembre. Ce spectacle est traduit et adapté par Rébecca Déraspe et mis en scène par Fréderic Bélanger.  

 

Les points forts  

Tout d’abord, les détails: cela peut paraître étrange, mais différentes choses telles que l’écran à l’arrière de la scène, les musiciens, le narrateur participatif et le talent des acteurs rendaient ce spectacle particulièrement spécial et différent des types de spectacles classiques que l’on peut connaitre. 

 

L’écran  

Cet écran a servi à de multitudes de raisons, il précisait l’histoire en ajoutant des vidéos sous l’eau (présentant le naufrage) et a servi à faire une présentation des personnages comme une sorte de dialogue entre le narrateur participant et le personnage jusqu’à son apparition sur la scène. 

 

Les musiciens  

Des musiciens se trouvaient sur le côté jardin de la scène: ils sont aussi des personnages à part entière qui ont chanté quelques chansons. 

 

Le narrateur participatif 

 Le fou, ce personnage très intéressant est le narrateur de cette histoire qui porte sur un triangle amoureux. Le fou, c’est lui qui nous explique le contexte, qui introduit les individus de cette oeuvre shakespearienne et qui fera partie de l’histoire quelques minutes plus tard. J’ai beaucoup aimé cette idée, car ça change de ce qu’on a l’habitude de voir. 

 

Les acteurs 

 Le talent des acteurs était époustouflant, logique pour un spectacle professionnel, mais pour avoir vu plusieurs spectacles, celui-là m’a vraiment impressionnée. Sachant que c’est une pièce du 17e siècle, il faut un certain trait de caractère marquant. 

Chose à savoir, le texte était bien modifié, les mots utilisés étaient beaucoup plus simples contrairement à ce que l’on connait des textes de l’auteur, ce qui m’a bien déçue… 

Mais l’avantage est que le spectacle est plus accessible. La concentration des acteurs ainsi que leur prestance sur la scène était impressionnante. Étant élève en art dramatique, voir des acteurs professionnels, c’est très enrichissant.  

La comédienne Clara Prévost (jouant le personnage de Viola) m’a vraiment impressionnée pour son timbre de voix très approprié pour l’époque de l’histoire, le fait que les mots ne sont pas les mots compliqués auxquels je m’attendais ne me dérangeait plus, car sa voix m’emportait dans l’histoire.  

 Les points négatifs 

 Selon moi, il n’y a pas de points négatifs précis. Ce sont certains détails qui m’ont déçue, certes, mais qui ne sont pas de gros problèmes en soi. 

Par exemple, les décors. En effet, il n’y avait pas de décors nous permettant de situer un lieu ou une pièce et ce n’était pas souvent introduit pas les personnages ce qui nous perdait un peu en tant que spectateur. 

 Un autre élément qui m’a insatisfaite est que lorsque les chanteurs chantaient, il était difficile de comprendre les paroles.  

 Mais comme je l’ai dit plus haut, toutes ces déceptions ne m’ont pas tant dérangée et n’ont pas influé sur la qualité du spectacle selon moi. 

Pour terminer cette critique, j’encourage tout le monde à aller voir du théâtre, autant les jeunes que les moins jeunes. C’est un art riche en émotions qui ne peut que nous surprendre. En plus, nous avons beaucoup de chance au Québec nous avons plein de spectacles qui se jouent dans nos théâtres à proximité.  

 

Par Naya Hamama

 

Voici quelques liens de différents théâtres, je vous invite si vous le souhaitez, à consulter leur programmation et qui sait, peut-être que vous tomberez sur une pièce qui va vous intéresser ! 

 

https://theatreduvieuxterrebonne.com/ 

https://tnm.qc.ca/ 

https://www.denise-pelletier.qc.ca/ 

https://espacestdenis.com/theatre-st-denis 

https://alphonse-desjardins.com/ 

 

 

 

Risquer sa vie pour un fromage

À l’école, beaucoup d’activités sportives parascolaires sont proposées aux élèves. Nous connaissons tous les sports classiques comme par exemple le soccer, le basket-ball, le tennis, etc. Mais il y a d’autres sports avec des règles étranges peu connus de tous comme le Cheese Rolling. 

Qu’est-ce que le Cheese Rolling? Cette compétition sportive qui a lieu annuellement à la fin du moi de mai nous provient d’Angleterre, au Royaume-Uni. 

 

Les règles 

 

Les règles sont particulièrement simples. Du haut de près de 200 mètres et du degré d’inclinaison de 50% de la colline Cooper’s Hill, le Double Gloucester, un fromage assez populaire en Angleterre, est lancé. Il y a à peu près 15 participants. Leur objectif est le même: être le premier arrivé en bas de la colline.

Anciennement, il fallait attraper le formage, mais vu la difficulté, cette règle n’existe plus. 4 courses ont lieu, 3 pour les hommes et 1 pour les femmes. Les 4 gagnants remportent le formage de 3,6 kg qui a parcouru la course avec eux. Certains gagnants ont déjà avoué ne pas aimer le fromage remporté! 

 

 

Origine 

 

L’origine de la course au formage reste floue. Certains disent qu’elle serait de source païenne; cette activité aurait consisté à jeter des tas de branchages en feu du haut de la colline pour célébrer le Nouvel An. On suppose aussi  parfois que la course date de l’époque romaine, serait  un rite de guérison ou une activité en lien avec la préservation des droits de pâture.

 

Le champion du formage 

 

Chris Anderson, né au Royaume-Uni, est un soldat britannique. Il est particulièrement connu pour ses exploits fromagés! Sa première course remonte à 2004 à l’âge de 17 ans, il arriva deuxième.

Un an plus tard, il remporte la course ainsi que le Double Gloucester et bat le record détenue par Stephen Gyde, L’ancien champion. Après avoir gagné 3 courses, M. Anderson décida de mettre aux enchères un de ses fromages pour une association caritative de l’hyperglycinémie non cétosique.

En 14 ans de compétition, Chris Anderson a reçu une vingtaine de fromages, mais a aussi subi plusieurs blessures dont une fracture de la cheville, une commotion cérébrale, une déchirure du muscle du mollet et un rein meurtri.

Sur les 24 courses auquel il a participé, 22 ont été victorieuses pour lui. D’ailleurs, le champion du Double Gloucester a révélé préférer le cheddar. 

 

 

Pour conclure, le Cheese Rolling est une activité très ancienne et très dangereuse. Peut-être qu’un jour un passionné comme Chris Anderson fera vivre le sport du fromage à des écoles secondaires, de manière moins dangereuse bien sûr! 

 

Par Naya Hamama

Les favoris du mois

Ma découverte de cet été est le centre Tag E-Karting qu’Alexandre Tagliani a récemment ouvert au printemps dernier, à Ste-Thérèse. Cet endroit est un centre de karts électroniques, écologiques et sécuritaires. Pour vous donner mon honnête opinion, j’ai adoré mon expérience. La piste est sur deux étages, avec une pente qui est très à pic et qui vous donnera de grandes sensations fortes. Le fonctionnement des karts est simple, facile à comprendre et lorsqu’il y a un petit accrochage pendant la course, ils ralentissent automatiquement, ce qui est génial pour éviter les accidents.  En plus de la piste de karting, il y a également un restaurant, du laser tag, du lancer de haches, des quilles, et quelques autres activités.

Je vous conseille d’aller essayer cette activité.  Pour ma part, j’y suis allée deux fois et je compte y retourner puisque j’ai vraiment apprécié mes deux visites. 

https://www.tagekarting.com

 Anaïs Allard 

 


Étant donné les circonstances, donc la Covid-19, les activités pour les vacances ont grandement diminué. Mais nous pouvions toujours voyager au Québec, une belle province pleine de surprises!

Cet été, j’ai décidé de partir au Saguenay, je n’y étais jamais allée et j’étais bien surprise de la beauté de cet endroit. La place qui m’a vraiment marqué était un jeu d’évasion dans la ville de Jonquière, c’était l’Escaparium: un endroit extraordinaire. Pour commencer, l’extérieur de la bâtisse était tellement magnifique qu’il me donnait une air de conte de fée, puis les jeux d’évasion sont juste incroyables. Ils sont remplis de passages secrets et d’indices subtils, les décors sont tellement réalistes que c’est presque épeurant! Je recommande donc beaucoup ce jeu!! (Personnellement, j’ai joué à celui dans la prison!)

https://www.escaparium.ca/

Mya Burton

 


 

J’ai découvert l’hoverboardune sorte de planche à roulettes électrique. Les roues sont disposées comme les deux roues avant d’une automobile. Pour pouvoir avancervous devez jouer avec votre poids, c’est-à-dire que si vous voulez avancer, vous devez mettre plus de poids vers l’avant. Pour reculer, il faut mettre son poids vers l’arrière. La plupart du temps, les hoverboardpeuvent aller en moyenne de 10 à 20 km/h. C’est quand même assez impressionnant pour un petit engin électrique! Avec un hoverboard, vous ne pouvez pas vraiment faire de “tricks”. C’est un bon passe-temps. Le prix varie aux alentours de 200,00$. 

Sarah-Eve Charron

 


Les cristaux! Lorsque vous entendez le mot cristal, quelle est la première image qui vous vient en tête? Sûrement l’image d’une pierre précieuse cristallisée blanche. Savez-vous que ce minéral se retrouve dans les sols du Québec? Je l’ai découvert lors d’une excursion à la mine ‘’ Cristal du Lac’’ au Lac-Saint-Jean. Pour moi, ceci à été une découverte intéressante. Pour plus d’information, allez visiter le site:  

https://cristaldulac.com

Mathilde Godbout

 


 

Cet été, lors de mes journées plus tranquilles, j’ai découvert une série. Disponible sur Disney+, la série Dans un autre monde: les coulisses de la reine des neiges 2 est une série documentaire sur laquelle nous avons un accès privilégié au travail que font les réalisateurs, les designers, les comédiens, etc. Malgré que ce soit un film enfantin, il en reste que le travail derrière est réfléchi et impressionnant.  8 mois avant la première mondiale, le stress, les réflexions et les idées de dernière minute sont au rendez-vous. En 6 épisodes, vous vivrez des émotions et vous en apprendrez plus sur les productions de films!  

Naya Hamama  


Le lac Louise est un endroit que j’ai eu la chance d’admirer cet été lors d’une randonnée. Au début, on n’y voyait pas grand-chose à cause du brouillard qui persistait à cacher le lac. Mais une fois notre randonnée terminée, l’eau miroitante de cette merveille naturelle était à couper le souffle. Le soleil se reflétait dans l’eau, faisant ressortir sa couleur. Ce bleu qui a l’air artificiel tire en fait sa couleur des montagnes qui l’entourent. En effet, le bleu turquoise du lac est dû aux glaciers qui se trouvent au sommet des montagnes. C’est donc grâce à l’eau qui en découle que le lac Louise est un endroit que plusieurs personnes rêvent de contempler. En conclusion, c’est un endroit magnifique qu’on ne voit qu’une fois dans sa vie et je ne suis pas dithyrambique! 

Raphaëlle Lacasse 


Un album simplement explosif 

Humanity Hour 1; ainsi se prénomme l’un des rares albums musicaux dont toutes les pièces me plaisent. Produit par le groupe Scorpions, spécialisé dans le hard rock avec quelques nuances de métal, cet album confirme un génie que je ne saurais qualifier et une sensibilité dont la robustesse redonne confiance et nous rattache à l’idée que l’humanité n’est pas qu’une catastrophe, et que malgré ses incessants caprices, elle détient une bonté si pure et magnifique. Les changements de tonalité enrichissent immensément l’écoute et donnent à leur chansons une certaine imprévisibilité particulièrement intéressante. Je conseille vivement l’écoute de Humanity Hour 1, autant pour ses mélodies incroyablement surprenantes que pour ses textes qui nous transportent dans le merveilleux univers de Scorpions. 

Marianne Lachance

 


PIZZERIA POLINA  : Je suis certaine que la plupart d’entre vous raffolez de la pizza, comme moi. Cette pizzeria se situe sur la rue Saint-Louis proche du Château Frontenac à Québec.  Ils offrent des produits végétariens, végans et sans gluten! Évidemment, leur spécialité est la pizza, mais ils offrent plein d’autres repas intéressants,  par exemple de la salade, des pâtes, du veau parmigiana, etc. Je vous garantis que c’est un restaurant à ne pas manquer lors de votre séjour à Québec. C’est un restaurant intimiste à des prix abordables. Tous les produits sont faits maison et en plus, nous pouvons repartir avec un pot de sauce pour un bon repas de famille à la maison. C’est un incontournable à Québec. Je vous le suggère fois mille. Bon appétit!  

Léa Laverdière


Une Via Ferrata : Avez-vous déjà fait de l’escalade? Si vous avez adoré ça, vous aimerez encore plus faire une Via Ferrata. Celle-ci consiste à faire de l’escalade, mais de façon extrême. Vous êtes accroché à une falaise! Lors de cette aventure, vous êtes au-dessus du vide, dans mon cas, j’étais au-dessus de la rivière Batiscan. Sur les parois rocheuses, il y a des câbles (appelés aussi lignes de vie) et des supports de métal pour vos mains ainsi que vos pieds. Cette activité est considérée comme étant très intense et dangereuse. Il ne faut pas avoir le vertige. La Via Ferrata demande une très bonne forme physique et il faut avoir une bonne endurance au niveau des bras.

Maria Lessard


  

La mine Capelton: Cet été, j’ai découvert la Mine Capelton à North Hatley, au Québec. Cette mine a été ouverte en 1867 pour son cuivre et sa chalcopyrite, une pierre précieuse, et fermée en 1907. Depuis 1995, cette mine est devenue une place touristique à visiter avec ses 24 niveaux d’une profondeur d’environ de 1500 mètres, mais nous ne pouvons visiter que 3 niveaux à cause que les autres étages sont remplis d’eaux acides. Ceci est une belle activité à faire en famille pour découvrir cette mine et trouver ses trésors cachés comme des vieux outils, des roues, des vieux enclos pour les ânes, etc. 

Sylia Lessard

 


 

Vous voulez vous plonger dans la peau d’un prisonnier du 19e siècle? Je sais exactement l’activité qui vous plairaJ’ai moi-même fait cette découverte cet été lors de mon court voyage à Trois-Rivières. Cette vieille prison vous ouvre ses portes sur la réalité que vivaient ses occupants. Passant par des cellules comportant plusieurs lits et des couvertures au cachot situé à l’endroit le plus froid de la prison (soit au sous-sol, où la vermine a fait son nid), du bureau du gouverneur de la prison à la cuisine, vous verrez tout. C’est une expérience très enrichissante qui m’a donné froid dans le dos. Sachant que des centaines de personnes ont vécu ou séjourné dans cet endroit insalubre me pousse à me questionner : est-il justifiable de faire vivre des criminels dans des conditions de vie inacceptables parce qu’ils ont commis un ou des crimes?

Anne-Sophie Michel


Cet été, j’ai découvert un endroit formidable avec ma famille à Montréal. Il s’agit du Mont-Royal. Au sommet de la montagneon retrouve un belvedère qui donne sur une vue incroyable! Il y a aussi un petit lac qui se nomme lLac aux castors, où on peut aller pique-niquer en toute tranquillité , en admirant les canards et les petits poissons . Une belle découverte! 

Chloé Rodrigue

 

 

 

 

 

 

 

 

css.php