Deux enseignantes de la CSDA innovent

Expo programmation à l’école Le Castelet

C’est le 10 juin dernier, à l’école le Castelet de la Commission scolaire des Affluents, que les élèves du 3e cycle d’une classe TSA ont présenté un élément en programmation qu’ils ont aimé faire durant l’année aux autres élèves de l’école. En tant que mentor TICE de son école, l’enseignante, Stéphanie Proulx, voulait contaminer positivement ses collègues afin de leur donner le goût d’essayer la programmation en classe.

Pour réaliser le projet, les élèves pouvaient utiliser le matériel de leur choix (We-Do, Sphero, EV3, Makey-Makey, Scratch, Micro:bit ou la réalité virtuelle). Cet aspect a fait en sorte qu’ils se sentaient compétents et en confiance pour bien expliquer les étapes de réalisation de leur projet aux autres élèves.

Le lendemain, les parents ont été invités à venir en classe pour assister à la présentation de ces projets dont les élèves étaient si fiers. Plusieurs parents ont remercié l’enseignante qui a permis aux élèves de faire vivre des projets comme il s’en vit au régulier. Ils avaient les yeux si fiers de voir leur enfant leur expliquer en détail et avec un bel aplomb les apprentissages qu’ils ont réalisés durant l’année.

L’enseignante est très fière du résultat et du grand intérêt de ses élèves.  Ils se découvrent une facilité qu’ils n’ont pas nécessairement dans les autres matières, cela les fait se sentir compétents et les remplit de fierté.  À la suite du succès de l’événement, des enseignants d’autres classes ont sollicité les élèves de madame Proulx afin qu’ils viennent faire vivre des activités de robotique dans leur classe. L’an prochain, l’enseignante souhaite donc ouvrir plus souvent sa classe aux autres élèves lorsqu’elle fait des activités de robotique.

Bravo à Stéphanie Proulx pour ce projet innovateur!

Voici des collages photos réalisés par les élèves à la suite de l’activité.

Projet apprentissÂge à l’école Léopold-Gravel

Le projet ApprentissÂge a vu le jour cette année au Moulin vert, volet alternatif de l’école Léopold-Gravel. Il s’agit d’un mouvement international qui promeut la coéducation transgénérationnelle. Ce mouvement, LEARN WITH GRANDMA, existe dans plus de 43 pays.  

Au Québec, M. Pierre Poulin, enseignant de l’école Wilfrid-Bastien de la commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, est un pionnier du mouvement. Il permet à ses élèves de vivre des activités de bénévolat depuis une quinzaine d’années en collaboration avec le centre communautaire situé en face de son école.

Mélanie Ouellet, enseignante au Moulin vert, a décidé de démarrer le projet dans sa région en collaboration avec le centre de jour du CHSLD de la Côte Boisée de Terrebonne. Après avoir approché le centre et les responsables,  la proposition du projet répondait très bien au besoin de vivre des activités de stimulations cognitives et de motricité fine pour des personnes âgées ciblées.

Depuis le mois de janvier, une fois par mois, 17 élèves ont été jumelés à une personne âgée pour apprendre à construire et programmer différents robots tels que WEDO, EV3 et SPHERO.

À chaque séance, les élèves ont appris beaucoup plus que de construire et programmer des robots. Ils ont aussi appris quelques règles de bienséance et de communication.

Plusieurs personnes âgées n’avaient jamais joué avec des LEGO ni même manipulé des tablettes électroniques. Ils ont apprivoisé ces deux univers dans le plaisir et la bonne humeur. Les rires étaient à chaque fois au rendez-vous.

Il a été entendu que le projet sera reconduit pour l’année scolaire prochaine et d’autres sphères d’activités seront également exploitées pour permettre au projet de vivre toute l’année.

Voici le lien du journal LA REVUE DE TERREBONNE

On félicite Mélanie Ouellet pour cette belle initiative!

(Visited 594 times, 8 visits today)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

css.php