Connaissons-nous vraiment nos profs? Qui est Karine Chabot?

Cassandra Verge, journaliste

Karine Chabot est une personne naturellement souriante et très sympathique.

Saviez-vous qu’initialement, elle rêvait de devenir technicienne en éducation spécialisée?

Ce qui l’a fait changer d’avis?

 

Karine ne voulait pas passer sa vie à sortir les élèves de leurs classes parce qu’ils sont trop turbulents. Elle savait par contre qu’elle voulait travailler auprès des enfants. Cette jeune enseignante a commencé sa carrière à l’école secondaire l’Odyssée. Son premier contrat a été un cours d’économie familiale. Elle a adoré donner ce cours où l’on apprenait à coudre, à faire à manger, à établir un budget et toutes sortes d’activités qui aidaient les jeunes à commencer leur vie d’adulte du bon pied. Karine a trouvé très enrichissant d’enseigner ce cours qui ne se donne plus aujourd’hui. Dès sa deuxième année d’enseignement, la jeune femme a trouvé un poste où elle a eu sa permanence. En entrevue, je lui ai demandé pourquoi elle avait choisi d’enseigner le français au secondaire, à quoi elle a répondu que les élèves sont plus matures qu’au primaire, qu’elle aimait discuter avec eux, car ils pouvaient avoir de franches discussions sur toutes sortes de sujets. Karine m’a aussi avoué avoir peur de ne pas être assez maternelle pour les enfants du primaire. Aujourd’hui, cette enseignante est très satisfaite de son choix de carrière, car elle aime sa relation avec ses élèves, elle tente de partager ses valeurs et son amour du métier. Par contre, comme dans tous les métiers, il y a des inconvénients, des défis. Ceux de Karine sont parfois qu’elle tente par tous les moyens d’aider des élèves qui ne veulent pas se faire aider. Évidemment, elle souhaite que tous ses élèves améliorent leurs notes et tentent de faire le meilleur d’eux-mêmes; ce qui n’est pas toujours le cas.

 

Mon opinion 

Pour moi, Karine est un très bon professeur puisqu’elle est attentive aux besoins de ses nombreux élèves. Elle est toujours souriante en classe et elle nous permet souvent de travailler en équipe. Cette enseignante prend soin de choisir des romans obligatoires qui intéresseront aussi bien les grands lecteurs comme moi que les gens qui ne lisent rien d’autre que des publications Facebook. Elle a plusieurs jours de récupération par semaine, ce qui nous permet de rattraper notre retard ou d’enfin comprendre ce qui n’était qu’un grand vide intersidéral dans l’espace de notre cerveau. J’aime cette personne parce qu’elle est franche et sincère avec ses élèves, qu’elle ose faire des plaisanteries avec eux au sujet de leur style de musique ou encore de leurs choix de mots dans une situation d’écriture. Parfois, on pourrait la prendre pour une des nôtres tant son niveau d’adaptation est élevé. En quelques mots, je trouve que Karine Chabot est une très bonne prof de français et c’est pourquoi je veux que tout le monde la connaisse.

Imprimer
(Visited 203 times, 1 visits today)

css.php