Ophélie Rancourt

L’utilité des passe-temps

Certains d’entre nous ne savent probablement pas toujours que faire lors de leurs temps libres.  C’est pourquoi il est parfois pertinent d’avoir un passe-temps, malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui sait vers quoi se diriger lorsqu’il a un moment pour soi. Dans cet article,  je vous expliquerai comment trouver vos forces et faiblesses, en plus de vous rappeler le véritable but de ces précieuses minutes dédiées à votre bien-être personnel et mental.

 

Ça sert à quoi?

Peut-être direz-vous que je prends ce sujet trop à cœur, mais détrompez-vous, car du temps pour prendre soin de soi est l’un des meilleurs outils pour rester bien dans sa peau, c’est la base de nos besoins psychologiques. En effet, avoir un passe-temps peut procurer plusieurs effets positifs en lien avec la confiance en soi. Ils nous permettent de dénicher nos talents cachés et de nous valoriser. Il a effectivement été prouvé que de s’investir dans une chose en particulier aide fortement à développer l’estime de soi. Effectivement, ils sont parfois utilisés pour guérir des personnes souffrant de dépression, ou même pour contrer l’autisme dans certains cas. Vous pouvez d’ailleurs allez lire l’article de Joël Burri-Rochon: Détruire les clichés sur l’autisme,  qui développe plus profondément sur le sujet.

Comment s’en trouver un?

Tout d’abord, pour trouver votre passe-temps, vous devez choisir quel genre de sujet vous intéresse, cela peut être les arts, l’écriture ou encore le sport! Bref, ensuite je vous recommande de trouver vos talents, si cela vous semble impossible, vous avez la possibilité de demander à vos amis, car généralement, ils nous connaissent aussi bien, sinon mieux, que nous-mêmes.

Par la suite, si vous croyez avoir un certain objectif, vous pouvez regarder d’autres faire, pour vous inspirer. Par exemple, si vous avez choisi le dessin, vous pouvez commencer à visionner des tutoriels, ou autres pour vous améliorer. Lorsque vous vous sentez à la hauteur, il est temps pour vous de voler de vos propres ailes et de faire vos propres trucs!

Finalement, peut-être avez-vous changé d’avis sur les nombreux effets positifs que peuvent avoir les passe-temps. Maintenant, vous avez plus d’outils pour réussir en vous en trouver un qui concordera parfaitement avec votre personnalité et votre tempérament.

Par Ophélie Rancourt

Qu’est-ce que c’est, le végétarisme?

Le végétarisme est un sujet que des tas de gens n’arrivent pas à comprendre, malgré le fait qu’il soit de plus en plus présent dans notre société. Il existe des tas de raisons de le devenir, et aussi plusieurs degrés d’implication alimentaire.  Mon but n’est pas de vous obliger à devenir végétarien, mais de vous sensibiliser et de vous faire comprendre les multiples raisons qui poussent des gens à faire ce brusque changement d’habitudes.

Les degrés d’implication alimentaire 

Il est certain que chacun a ses propres convictions et façons de voir les choses, mais n’empêche que la raison principale de cet acte est les pitoyables conditions de vie qu’offrent des fermes a leur bétail. Il existe, à ma connaissance, quatre catégories  : les semi-végétariens, les végétariens, les végétaliens et les véganes. Être semi-végétarien consiste à ne pas manger d’animaux de ferme, tout en conservant le poisson et les fruits de mer dans leur alimentation quotidienne. Les personnes ayant décidé d’être végétariennes ne mangent aucune viande et reçoivent leur apport quotidien de protéines principalement grâce aux légumineuses et aux noix. Les végétaliens ne mangent aucun produit animal, que ce soit viande, œufs ou lait. Et, pour finir, les véganes ne mangent aucun produit dérivé, comme la soie, le miel, le cuir, la fourrure, la laine et autres. Ce sont souvent ces derniers qui sont mal vus dans la société, vous avez le droit de faire voir votre point de vue, mais il faut tout de même respecter leurs choix, car ils ont leurs raisons.

Les conditions animales

Une des raisons de se convertir au végétarisme ainsi qu’à toutes ses déclinaisons est par exemple, le fait que certaines fermes de porc mettent leurs animaux dans des endroits clos qui restreignent leurs mouvements dans le but de les faire engraisser rapidement. Dans la plupart des élevages de poulets, des centaines de volailles sont entassées dans un espace peu vaste vu le nombre d’individus et restent ainsi jusqu’à ce que leur heure soit enfin arrivée. Le but de plusieurs manifestations est de sensibiliser les gens au fait que les animaux sont des êtres vivants et non des biens matériels et qu’ils méritent des conditions de vie un tant soit peu acceptable!

Les effets sur la santé

De plus, d’après mes lectures, manger trop de viande rouge pourrait réduire l’espérance de vie de quelques années, car à la longue, elle pourrait entraîner plusieurs maladies telles que le diabète, le cancer ou encore des maladies cardiovasculaires. Il n’est pas nécessaire d’arrêter complètement de manger cette viande, par contre, il serait responsable d’en manger avec modération afin d’éviter le pire. De plus, des études ont démontré que la viande rouge pouvait parfois être la cause de certains cancers (colorectal ou autres). Bien entendu, vous ne développerez pas de symptômes à coup sûr, car les situations mentionnées plus haut sont les cas critiques.

Plusieurs alternatives sont possibles pour contribuer à sa façon au bien-être des animaux. Il existe des fermes appelées biologiques qui traitent équitablement les animaux avec des conditions de vie saines et adéquates. Ce sont des animaux de pâturage élevés « à l’ancienne » et leur viande coûte légèrement plus cher, mais selon moi, ça vaut vraiment la peine.

J’espère fortement vous avoir aidé à mieux comprendre quelques-unes des raisons qui motivent le végétarisme et que vous ferez plus attention à l’endroit d’où provient votre viande, car plusieurs petits gestes ensemble sont aussi importants qu’un grand.

Par Ophélie Rancourt

 

(suite…)

La Russie bannie?

par Ophélie Rancourt

Si vous avez suivi de près les Jeux Olympiques, il est fort possible que vous ayez entendu une rumeur plutôt inhabituelle. Eh bien, en effet, ce ne sont pas des mensonges.

Quelques semaines avant le début des Jeux, plus précisément le 12 décembre 2017, un message avisant que la Russie était bannie des Jeux a été divulgué sur les médias. Il racontait que les membres de l’équipe olympique de Russie ne pourraient pas se présenter en tant que candidats lors de la 123e édition, puisqu’ils ont été accusés d’avoir développé un système de dopage. Et pour garder les Jeux en toute intégrité, Pyeong Chang les a refusés. La panique s’est rapidement installée dans l’équipe de la Russie et ils affirment avoir eu à gérer une sorte de «crise».  Cette décision a également été maintenue par le Comité International Paralympique.

Si certains athlètes désiraient tout de même y participer, ils devaient être invités par le Comité Olympique et passer un test pour confirmer qu’ils ne se sont pas dopés pour mieux performer. Par contre, le voyage serait à leurs frais et ils n’auraient pas l’autorisation d’afficher les couleurs de leur pays. Ceci veut dire qu’ils seront représentés grâce au drapeau neutre olympique. De plus, nous ne pouvions pas communément les appeler «les Russes» nous devions les surnommer «les athlètes olympiques de Russie (ou AOR)», en raison de ce qui est mentionné plus haut. Tout comme le drapeau à leur effigie, l’hymne national de Russie a été interdit lors du déroulement des Jeux. S’il y a une cérémonie en l’honneur de l’un d’eux, l’hymne officiel des Jeux a joué à la place de leur mélodie habituelle.

Suite au nouveau règlement imposé, la Russie a reçu plusieurs punitions en raison de sa non-intégrité envers le comité des Jeux Olympiques.  En voici quelques-unes:

⦁ La suspension du Comité Olympique russe;

⦁ Les athlètes ont été invités individuellement et ont dû respecter des conditions très strictes;

⦁ Le Comité Olympique russe a eu le devoir de donner quinze millions de dollars américain au CIO (le Comité International Olympique) pour rembourser les recherches effectuées

En résumé, seuls les athlètes jugés intègres et «propres» ont eu la chance de participer à la 123e édition des Jeux Olympiques et Paralympiques.  Le plus triste dans cette histoire, c’est que ces athlètes sont malheureusement dopés par leur pays et non par eux-mêmes. En effet, cela fait partie du système institutionnel instauré entre 2011 et 2015 qui visait  à enrayer le dopage en Russie.  Il faut savoir que la Russie était le pays ayant le plus grand nombre de médaillée olympiques disqualifiés pour dopage.

Les Olympiques d’hiver 2018, destination : Corée du sud

Ophélie Rancourt, journaliste

Depuis plus d’un siècle, les meilleurs athlètes de chaque discipline se réunissent chaque 4 ans pour s’affronter afin de dévoiler les meilleurs d’entre eux. Les Jeux Olympiques sont en soi la plus grosse compétition internationale au monde. La signification du symbole, les nombreux sports impliqués et plusieurs autres faits sont  tout autant d’informations qui vous en apprendront davantage sur l’importance de cette impressionnante compétition mondiale.

L’endroit

Pour commencer, les Jeux de cette année se dérouleront en Corée du sud, plus précisément dans la province de Gangwon, à Pyeongchang. Certains sports, tels que les sports sur glace et les épreuves de ski alpin, seront accueillis dans les villes de Gangneung et Jeongseon. Les Jeux Olympiques s’échelonneront sur une durée de 17 jours, c’est-à-dire, du 9 au 25 février 2018.

Les sports

Un fait intéressant concernant la compétition est que la Corée du sud a dû faire 3 tentatives dont une pour les Jeux de 2010, suivie d’une autre pour les Jeux de 2014, afin de pouvoir accueillir les Jeux d’hiver de 2018. La 123e édition des Jeux Olympiques comptera 7 sports, tels que le ski, le bobsleigh, le hockey, le curling, le snowboard, le patinage, etc. Parmi eux se compteront 15 disciplines.

Les anneaux olympiques

Maintenant,  parlons de ces mystérieux anneaux qui forment le logo de cette compétition internationale. Peu nombreux sont ceux qui n’ont jamais posé les yeux sur cet emblème. Mais la question que plusieurs se posent est : quelle est leur signification? Eh bien, en effet, chacun des cercles désigne un continent. L’anneau bleu pour l’Europe, le noir représente l’Afrique, le rouge, l’Amérique, le jaune pour l’Asie et enfin, le vert pour l’Océanie. Intéressant, non?

Un espoir

Dans un tout autre ordre d’idées, je ne pouvais m’abstenir de vous présenter la jeune Elizabeth Hosking, âgée de 16 ans, qui fait partie du programme sport-étude de la Polyvalente de St-Jérôme. Cette superbe athlète fera partie pour la première fois de l‘équipe olympique canadienne de « snowboarding »  dans la discipline demi-lune.

« Je l’ai appris par courriel lundi (22 janv.). Quand j’ai lu que j’allais aux Jeux, j’étais sur un nuage. J’étais trop contente, mais je ne pouvais pas l’annoncer avant jeudi (25 janv.). Ç’a été vraiment difficile de ne pas pouvoir le dire à mes amis », a raconté Hosking.

Elle sera sur les pistes pour sa première descente le 11 février au soir. Nous sommes de tout cœur avec elle. Souhaitons la meilleure des chances !

En somme, les Jeux olympiques de 2018 se dérouleront à Pyeongchang, du 9 au 25 février,  ils comprendront une vaste diversité de disciplines plus captivantes les unes que les autres. De plus, il ne faudra pas oublier d’allumer votre téléviseur le 11 février afin de suivre l’évolution de notre jeune recrue en «snowboarding». Peu importe l’origine, les anneaux olympiques resteront le symbole le plus connu mondialement et gageons que nous les verrons pendant encore de nombreuses années.

 

À Armand-Corbeil, on bouge la nuit!

 

 

 

 

Ophélie Rancourt, journaliste

On bouge la nuit est une levée de fonds organisée par: Chantale Alarie, Josée Rochefort, Julie Alarie, Frédérik Martineau et Simon Brisebois, qui consistait à ce que les jeunes de première secondaire du programme PEI fassent divers sports tout au long de la nuit du 16 au 17 novembre 2017, afin de ramasser de l’argent pour Leucan.

 

Leucan, c’est quoi au juste?

Leucan est une association venant en aide aux enfants atteints du cancer. Elle offre de l’aide financière, de la massothérapie, de l’animation en salle de jeu en milieu hospitalier, des activités sociorécréatives, en plus de la sensibilisation scolaire, de l’accompagnement en fin de vie et des suivis de deuil. De plus, plusieurs autres services en lien avec les jeunes, leurs parents ainsi que leurs familles sont aussi disponibles.

En quoi consistait cette levée de fonds?

Lors de la nuit, plus de soixante jeunes se sont réunis pour faire des sports tels que du hockey cosom, du basketball, du volleyball, du DBL, du Spike Ball, du ballon chasseur et du soccer. L’équipe remportant le plus de parties et de points d’esprit d’équipe remporterait la victoire! L’équipe gagnante se nommait « les Audacieux ». Au cours de la nuit, les élèves ont eu la chance de créer de nouveaux liens et surtout… de s’amuser!

Ça se passait quand?

Ce fut une très belle soirée qui se passa dans le bloc des sports de 21h à 6h le lendemain matin, lors de la nuit de 16 au 17 novembre 2017. Au cours de la soirée, nous avons amassé 1222,12$.

Remerciements

Plusieurs personnes se sont portées volontaires pour la cause et je tiens à les remercier d’avoir eu un si bon cœur et d’être venues nous encourager tout au long de la nuit. C’est une expérience qui, je l’espère, sera répétée dans les années qui suivront et qui, souhaitons-le, saura attirer des jeunes aussi exceptionnels que ceux qui ont été les ‘’pionniers’’. Un grand merci à tous les bénévoles ayant participé à cette activité avec enthousiasme! Les enfants vous en sont extrêmement reconnaissants!

 

L’Académie, une série à voir absolument!

 

 

 

 

 

Ophélie Rancourt, journaliste

 

L’Académie est une nouvelle série québécoise qui a fait son apparition sur les ondes de Club Illico en octobre dernier. Elle met l’emphase sur des problèmes de la vie quotidienne vécus par une adolescente, tels que l’amour, l’amitié, l’orientation sexuelle et ainsi de suite.

Les personnages principaux sont Agathe (Léa Roy), Marie (Juliette Gosselin) et Wendy (Sabrina Bégin Tejeda). Par leur merveilleux jeu, elles réussissent à nous faire ressentir des tonnes d’émotions qui nous donnent tout simplement encore plus l’envie de rester ‘’scotché’’ sur le sofa pour poursuivre leurs péripéties. On ne peut plus s’arrêter!

En voici un petit résumé :

Trois amies (Agathe, Marie et Wendy) font un pacte, celui consistant à ne pas avoir de ‘’chum’’, ne pas texter de gars ou rien d’autre du genre jusqu’à la fin de l’année scolaire … Ce pacte va causer plusieurs problèmes et disputes, car un nouveau programme est instauré à l’école et il y aura maintenant des gars à l’Académie. Les filles devront se serrer les coudes pour surmonter les épreuves que cette réalité leur imposera. Une série pleine de rebondissements et de suspense!

J’apprécie beaucoup cette émission et j’espère que c’est le cas d’autres jeunes filles à travers le Québec. Une chose que j’apprécie, c’est le fait qu’il y ait une morale: cette émission nous en apprend plus sur la vie et nous donne des conseils. Pour ma part, il n’y avait aucun défaut, tout était parfait! Du style jusqu’à l’histoire, c’était une excellente idée de la part de l’auteure jeunesse Sarah-Maude Beauchesne!

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour l’écouter?

 

L’École de la mer: un endroit à découvrir!

Par Ophélie Rancourt

Journaliste

 

Dans la charmante petite ville de Tadoussac se trouve un endroit appelé l’École de la mer. On y retrouve plusieurs activités qui feront de vous un expert de l’écosystème marin du fleuve Saint-Laurent.

 

L’activité principale est, bien entendu, l’observation des cétacés. Pour pouvoir observer tous ces magnifiques spécimens, une croisière d’une durée de trois heures s’impose. Les paysages sont époustouflants: il y a des étendues d’eau à perte de vue! Des plongeurs chevronnés s’occuperont d’aller chercher des espèces marines telles que plusieurs échinodermes, arthropodes ou autres afin que les visiteurs puissent ensuite les observer de plus près et les identifier selon leurs caractéristiques physiques.

Au cours du séjour, plusieurs dégustations auront lieu. Il est possible de goûter au gammare, c’est-à-dire, la nourriture que les baleines mangent par tonnes chaque jour. Cette espèce de petite crevette a plutôt bon goût, mais puisqu’il faut les manger vivants, ceux-ci se déplacent dans la bouche, c’est pourquoi il est préférable de les croquer. La salade de mer possède la même apparence que la laitue que vous mangez et un gout assez similaire. La lasagne de mer est par contre beaucoup plus caoutchouteuse, ce qui la rend moins appétissante.

 

L’une des naturalistes disséquera un oursin afin de vous montrer son anatomie interne. J’ai d’ailleurs une petite anecdote à ce sujet… Pour ouvrir l’oursin, nous devons bien sûr le percer, nous sommes d’accord? Alors, quand l’experte a fendu l’échinoderme, quelques gouttes de sang ou d’une autre substance non identifiée furent catapultées dans les airs et puisque j’étais la plus près pour observer, j’ai tout reçu dans le visage, c’était dégoûtant! Bien sûr, tout mon groupe s’est mis à rire… Suite à l’activité, nous pouvions goûter à ce que l’on appelle les gonades, plus précisément les organes reproducteurs de l’oursin. Assurément, j’ai décidé d’y goûter! Ils sont d’une couleur radioactive (orange fluo) et ils goûtent plutôt bon: cela m’a rappelé le goût du caviar.

 

Vous savez maintenant comment se déroule le premier voyage des élèves de première secondaire du PEI. Avez-vous envie d’aller visiter cet endroit? Bref, moi, j’y retournerais sans hésiter!

css.php