La une

Un programme quitte Armand-Corbeil 

Un déménagement ? 

L’année prochaine, il est très probable que le programme Arts-études quitte Armand-Corbeil. La surpopulation étudiante est certainement au cœur des principaux enjeux de cette décision.  Une nouvelle école est présentement en construction sur le Boulevard des entreprises à Terrebonne pour accueillir le programme Arts-études. Le directeur de cette nouvelle école secondaire se nomme Luc Lépine. 

  

Une école moderne 

La nouvelle école n’a toujours pas de nom, ni de plage horaire ni de code vestimentaire, mais on connaît déjà quelques éléments au sujet de son aménagement.  Elle sera composée de quatre étages, de deux gymnases doubles, d’un potager, de classes extérieures, d’une salle de musculation, de 19 salles de socialisation et d’une salle de jeu. De plus, l’auditorium sera composé de 400 sièges avec une passerelle sur le haut de la scène. Le programme d’art dramatique sera le seul programme de cette école. On peut effectivement dire que cette école est très moderne. 

L’opinion des élèves

L’opinion des élèves sur cette relocalisation est très partagée. Certains élèves sont très satisfaits, car il y aura plus d’espace pour circuler dans l’école et un meilleur budget sera consacré au programme. D’autres trouvent cela dommage de changer d’école, car Armand-Corbeil se situe près de leur maison ou bien car leurs amis sont ici ou encore parce ce qu’il y a beaucoup plus de services de restauration et de commerces autour de cette dernière. Pour cette raison, plusieurs pensent quitter le programme d’Arts-études pour rester à Armand-Corbeil. De plus, certains élèves qui ne sont pas dans le programme d’art dramatique prétendent qu’avec la baisse de la population étudiante “on se poussera un peu moins dans les corridors. Aussi, Elisabeth St-Gelais, étudiante de secondaire 4 en art dramatique, a fait une pétition pour que les étudiants de son niveau en Arts-études aient de la place pour rester à Armand-Corbeil l’année prochaine. Celle-ci a obtenu 622 signatures, particulièrement des élèves d’Arts-études, mais également des autres programmes ainsi que des autres écoles et du centre de services scolaire. 

 

Quoi qu’il en soit, il est clair que la relocalisation du programme d’art dramatique de l’école Armand-Corbeil ne laisse personne indifférent. 

 

 

Par Alice Gravel

Des élèves extraordinaires

Dans notre école, nous avons plusieurs programmes. Nous avons le Leader, le football, l’art dramatique et plusieurs autres. Par contre, il y en a deux auxquels nous ne faisons pas particulièrement attention. Je parle du programme pour les DIMS et du programme pour les SL (soutien langagier).  Ce sont deux programmes qui sont extraordinaires tout comme les personnes qui en font partie. Ces élèves sont en apprentissage de manière continuelle et apprennent beaucoup de nous tous. Nous pourrions aussi en apprendre beaucoup d’eux si on leur faisait un peu plus attention. 

Les élèves qui ont une déficience intellectuelle aiment particulièrement socialiser avec les autres jeunes.  Ils adorent que des jeunes du même âge qu’eux prennent du temps pour leur parler et s’intéresser à ce qu’ils font.   Ils sont fiers de montrer leurs réalisations et de se sentir considérés. Être avec des jeunes des classes régulières permet aux élèves DIMS d’avoir des modèles et les aide à se donner de nouveaux défis.  Pour les DIMS, le contact avec les autres élèves leur permet de se sentir inclus. 

Déficience intellectuelle définition scientifique 

  • La déficience intellectuelle est caractérisée par des limitations significatives du fonctionnement intellectuel et du comportement adaptatif, lequel se manifeste dans les habiletés conceptuelles, sociales et pratiques. Cette incapacité survient avant l’âge de 18 ans. 

Les niveaux de sévérité 

Il y a 3 niveaux de déficience intellectuelle, les voici : 

  • La déficience intellectuelle légère (DI), a un niveau de QI d’environ 50 à 75. 
  • La déficience intellectuelle de moyenne a sévère (DIMS), a un niveau de QI d’environ 20 à 55. 
  • La déficience profonde a un niveau de QI inférieur a 20-25. 

(Selon…. Ta source) Les personnes qui ont une déficience légère représentent environ 85% des personnes ayant une déficience intellectuelle (DI). Ceux ayant une déficience moyenne est de 10%, ceux ayant une déficience sévère est de 3 à 4 % et ceux ayant une déficience profonde est de 1 à 2 %. 

Des scientifiques (As tu des noms ? Ta source ?) ont rapporté qu’il y a davantage de DI chez les hommes que les femmes. Il y a supposément 1,6 homme pour 1 femme dans la DI moyenne, et de 1,2 homme 

Saviez-vous que beaucoup de personnes ont des troubles neurologiques du développement dans une classe régulière ? 

Ce sont tous ceux qui ont une dyspraxie, dysphasie, dyslexie et j’en passe. 

Dyspraxie  Difficulté à exécuter des mouvements 
Dysphasie  Difficulté à parler 
Dyslexie Difficulté en lecture

 

Voici un message d’une des enseignantes des DIMS, Karine Fortier. 

Mes élèves ont la chance de côtoyer un beau petit groupe d’élèves à chaque jour.  Maria, Éliane, Sarah-Maude, Daisy, Sylia, Léa et d’autres jeunes dînent à proximité des élèves DIMS. À chaque jour, ils prennent du temps pour être avec les élèves DIMS.  Sans le savoir, ils font une grande différence dans leur vie.  Ils se sentent ainsi inclus ce qui favorise leur motivation et leur goût d’être à l’école.  Ces jeunes ont un impact majeur dans la vie des DIMS.   

 

Voilà maintenant ce que je fais avec eux et ce qu’ils m’apportent. 

Le matin, je vais les attendre à 7h20 où les berlines (voitures), qui les conduisent à l’école. Je les reconduis jusqu’à leur casier, qui se trouve entre les cafétérias nord et sud. Je viens sinon les voir entre chaque pause et je vais diner avec eux tous les midis. Il y a aussi, les jours 8 et 10, à 12h25, du soccer et ils sont très bons.  

Les élèves DIMS, pour moi, ne sont pas juste de simples élèves dans l’école, ils sont devenus mes amis.  Ils sont là pour moi, m’écoutent, me parlent de tout et j’adore faire des activités avec eux. Je sais que vous ne pouvez sûrement pas venir à toutes les pauses ou le midi, mais juste leur dire bonjour le matin, ça fait toute la différence. 

Vous voulez faire un changement dans la vie de quelqu’un, venez passer du temps avec eux. 

Par Maria Lessard

La réforme du mode de scrutin, plus nécessaire que jamais

À la suite des dernières élections québécoises du 3 octobre 2022, la Coalition Avenir Québec l’a remporté avec une majorité écrasante gagnant 90 députés sur 125, vraiment? 

Les résultats

C’est quand même extraordinaire qu’à peine 8 minutes après la fermeture des bureaux de vote, les médias annoncent déjà que le prochain gouvernement allait être caquiste et majoritaire. La CAQ a remporté 40,98 % du vote populaire, soit 1 685 573 votes. Si vous connaissez vos mathématiques de base, vous savez que 40,98% n’est pas une majorité. Étrange… donc pourquoi est-ce un gouvernement majoritaire? En fait, ici au Québec, ce n’est pas le parti avec le plus grand de votes qui gagne, mais celui avec le plus grand nombre de députés élus à l’Assemblée nationale. Donc, même si la CAQ n’a pas une majorité en votes, elle a une très grosse majorité à l’Assemblée en faisant élire 90 députés sur 125. C’est assez rare qu’un parti gagne avec une majorité de votes: dans l’histoire du Québec, seulement 10 premiers ministres sur 37 ont réussi à avoir une majorité, le dernier étant Robert Bourassa en 1985.

Le Parti Libéral arrive deuxième avec 14,37% et 21 députés. Avec 14,37% ils sont l’opposition officielle, mais le PQ et QS on les deux plus que les libéraux (14,61 % et 15,43 %).

Donc pourquoi le parti libéral se retrouve-il dans l’opposition officielle?

Les votes du PLQ sont très concentrés dans certaines circonscriptions qui sont extrêmement libérales. Du coté des péquistes et des solidaires, leurs votes sont un peu plus éparpillés partout au Québec. C’est pour ça que ce mode de scrutin est extrêmement favorable aux libéraux et qu’ils ne veulent pas le réformer.

Ensemble, le PQ et QS ont 1 235 243 votes, mais à peine 14 députés, c’est complètement fou qu’avec le double du vote libéral, ils sont tous les deux loin du nombre de députés libéraux. C’est pour ça que c’est primordial de réformer notre système.  

Et comment ne pas parler des Conservateurs, qui ont eu 530 786 votes et aucun député? C’est le parti qui rejoint le moins mes valeurs, mais je trouve ça désolant que 530 786 Québécois se trouvent sans représentation à l’Assemblée nationale.  

L’hypocrisie de Legault 

En 2018, une des bases du programme électoral de la CAQ était la réforme du mode de scrutin, parce qu’ils savaient que ce n’était pas juste. Mais, bizarrement, quand ils remportent l’élection, l’intérêt disparait peu à peu. Pourquoi? Parce qu’ils savent que c’est plus avantageux pour eux, ils préfèrent le pouvoir à la démocratie.

Avant que l’équipe caquiste change d’idée, ils avaient proposé un mode de scrutin proportionnel et Radio-Canada a fait un test… Voici les résultats de cette élection si Legault avait tenu sa promesse. 

CAQ passe de 90 députés à 75.  

Québec Solidaire passe de 11 à 14 députés. 

PQ passe de 3 à 10 députés. 

Les libéraux de 21 députés à 16. 

Les conservateurs passent de 0 à 10 députés. 

Après avoir vu ces résultats, demandez-vous pourquoi la CAQ et les libéraux ne veulent rien savoir… 

 

Par Jacobo Pugliese

Sources: 

https://www.assnat.qc.ca/en/patrimoine/pm.html 

https://www.electionsquebec.qc.ca/  

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_g%C3%A9n%C3%A9rales_qu%C3%A9b%C3%A9coises_de_2022  

https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2022-11-22/reforme-du-mode-de-scrutin/des-caquistes-auraient-travaille-fort-pour-que-le-projet-echoue.php  

 

 

One Thousand Paper Cranes at Our School Library

On August 6th, 1945, the Americans dropped a nuclear bomb over the Japanese city of Hiroshima. That day, 80 000 people tragically lost their lives. Three days later, another bomb was dropped. This time the city of Nagasaki was the target. In only three days, around 140 000 people died because of the explosions. During the following months, people continued to die from radiation sickness, burns and other injuries.

Sadako Sasaki was one of the victims of the aftereffects of the bomb. She was a normal little Japanese girl that lived in Hiroshima. She was only 2 years of age at the time of the explosions but, luckily, she and her family survived. After the war, Sadako grew up like a regular child and she seemed to have a very bright future ahead of her. It was only in 1954, almost 10 years after the end of the war, that she started to develop health problems. She was hospitalised and, shortly after, she was diagnosed with leukemia. According to the doctors, Sadako had only one year left to live.

According to the Japanese legend, if anyone folds 1000 paper cranes, they will be granted a wish by the gods. Sadako gave herself a goal of making 1000 origami cranes so that her wish comes true. Her wish was simply to live. She started folding the paper cranes. During the following months, Sadako used every piece of paper she could find. She even used gum or medicine wrappings. Sadly, on October 25th 1955, Sadako died in her sleep at the Hiroshima Red Cross hospital. She didn’t reach her goal since she had only folded 644 paper cranes. Her classmates decided to complete the rest of the project in her memory. One thousand origami cranes were buried with Sadako.

After her death, her older brother wrote a book to tell her story to the English-speaking world. Sadako became an international symbol of peace. In 1958, a statue of her holding a paper crane was made in the Hiroshima Peace Memorial Park to commemorate her and all the people that lost their lives during the war. Her memory is also honored during the anniversary of the Hiroshima bombing on august 6th (the annual Peace Day in Japan).

On February 25th, 2022, the war between Ukraine and Russia started. Russia invaded Ukraine and it was very devastating for the Ukrainian people. Luckily, a lot of people decided to help. One of them was Olga Reshetnikova, a secondary 1 English teacher at our school. Miss Olga was inspired by Sadako’s story, and, like Sadako, she and her students made a wish: to stop the war in Ukraine. They started folding the paper cranes and successfully made 1000 of them.

After her students finished folding their last paper crane, Miss Olga went to the Russian consulate in Montreal and hung the garlands with paper cranes on a tree that was in front of the consulate.

That was their way of sending their message for peace. Sadly, the strings with paper cranes were removed by the employees of the consulate by the end of the day. The journalists that were present saw what happened and talked about it on the news.

A popular Quebec show Infoman heard about the story of one thousand paper cranes and they decided to include it in their yearly art exhibition of the world social and political events. They called Miss Olga and asked her and her students to, once again, fold 1000 paper cranes. Miss Olga accepted and, after folding the origami cranes for the second time with her students, the tree with the cranes was reproduced in the museum and then talked about on the show. Miss Olga and two of her students were also invited to be a part of the filming process.

After the exhibition, Infoman gave the paper cranes back to our school. Miss Olga and her colleagues decided to use them by installing a tree with the cranes in the library. It is mounted on a shelf to create an illusion of the paper birds floating in the air. There is an inscription on the base of the tree that says: ‘This is our cry. This is our prayer. Peace in the world’. The same words are inscribed on the Children’s Peace Monument in Hiroshima in Sadako’s memory.

One thousand paper cranes traveled all the way from Armand Corbeil high school to the Russian consulate, a trash can, the museum and then back to school to prove that even in sad times there is hope that kindness wins.

Video

By Amalia Oprea groupe 1-75

Un autre serial killer, une nouvelle obsession

En septembre dernier, une nouvelle série Netflix que vous aviez surement entendu parler est sortie. Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer, qui raconte l’histoire du fameux cannibale de Milwaukee ; Jeffrey Dahmer. Cependant, cette série a fait polémique. 

Tout d’abord, Dahmer est un tueur en série américain qui a terrorisé Ohio dans les années 1980. La particularité de ce tueur est le fait qu’il soit cannibale.  Lorsque Jeffrey Dahmer a été arrêté en 1991, il n’a eu aucun problème à avouer en détail tout ce qu’il avait commis, il avoua ainsi qu’il y avait des moments où il a été encouragé à manger certains des organes de ses victimes, et cela, la série Netflix n’a pas manqué de le démontrer. 

 

Après plusieurs visionnements, celle-ci a entraînée des réactions inattendues. D’un côté, les internautes sont totalement dégoutés des actes macabres du tueur mais d’un autre côté, la cruauté et la personnalité de Jeffrey fascinent quelques-uns. La glorification du meurtrier est bien trop banalisée : les lunettes de Dahmer sont vendues aux enchères pour 150 000 dollars, des costumes du tueur avaient été en vente pour l’Halloween, une Australienne (Britnee Chamberlain) s’est fait tatouer le visage du célèbre serial killer sur sa jambe et de plus, des tendances TikTok font apparitions. Par exemple, des TikTokeurs recréent la fameuse danse que Jeffrey (l’acteur Evan Peters) faisait lors d’une scène. Une autre tendance est de trouver quelqu’un qui ressemble au cannibale et mettre la chanson « Dark horse » de Katy Perry à la partie lorsqu’il y a les paroles « She eats your heart out, like Jeffrey Dahmer ». Ce qui signifient ; elle mange ton cœur comme Jeffrey Dahmer.  

On sait tous que les séries ou les films sur les tueurs en série ont toujours attirées des téléspectateurs en abondance. Pour certains, la fascination et la curiosité peut très facilement se transformer en admiration et en obsession malsaine. Après tout, ce n’est pas la première fois que cela arrive, quasiment la même chose s’est passée avec Ted Bundy, le soi-disant tueur charismatique. Finalement, la majorité des séries ou les films sur les serial killers finissent toujours par entraîner des conséquences négatives : les médias représentent les meurtriers de façon que l’on puisse percevoir ceux-ci d’une manière moins sombre, des personnes idolâtre les tueurs en question, et de plus, les familles des victimes doivent revivre le traumatisme.

En bref, serait-il vraiment encore nécessaire de faire la promotion de ce genre d’individu ?  

 

Par Mady-Floralys Kikangala 

Bibliographie : 

Melty, https://www.melty.fr/series/jeffrey-dahmer-est-beau-ces-reactions-inattendues-suite-au-documentaire-netflix-sur-le-tueur-en-serie-1049576.html , consulté le 5 novembre 2022 

Numerama, https://www.numerama.com/pop-culture/1153458-pourquoi-la-serie-dahmer-sur-netflix-met-tellement-mal-a-laise.html , consulté le 5 novembre 2022 

Watson, https://www.watson.ch/fr/soci%C3%A9t%C3%A9/netflix/491020741-jeffrey-dahmer-elle-arbore-un-tatouage-a-l-effigie-du-tueur , consulté le 7 novembre 2022 

Metro, https://fr.metrotime.be/medias-people/les-lunettes-que-jeffrey-dahmer-portait-en-prison-sont-vendre#:~:text=Durant%20sa%20d%C3%A9tention%2C%20Jeffrey%20Dahmer,en%20s%C3%A9rie%20pour%20150%20000%20%24. , consulté le 7 novembre 2022 

45secondes , https://45secondes.fr/jeffrey-dahmer-a-t-il-vraiment-mange-le-coeur-de-ses-victimes/ , consulté le 13 novembre 2022 

La musique, un moyen de s’évader 

Le classique, le jazz, le hip hop, le country, la pop, le rock, etc. Ce sont tous des styles de musique différents et uniques en leur genre. Les bien fait de la musique sont multiples: se sentir soulagé(e), se divertir, se concentrer…  

Elle sert aussi à s’évader de notre monde. On plonge dans le musique et on dirait que tous nos problèmes s’envolent comme par magie. À l’adolescence, la musique est de plus en plus importante. Elle permet d’affirmer ou de développer son identité. 

Elle soulage aussi. Quand on a un trop-plein d’émotions, la musique est comme une bouée de sauvetage, on s’accroche à elle et elle nous sort de ces problèmes parfois très malheureux. Moi par exemple, quand j’ai ce problème, je plonge dans ma musique et je suis tellement ancrée dans ma tête que j’en oublie mes problèmes. Complètement. 

L’histoire de la musique 

Bien avant nos musique, il y a eu de la musique bien différente de celles que nous avons actuellement. On pourrait imaginer que les premières mélodies ont été jouées par les hommes préhistoriques. Grâce à des flutes paléolithiques en os que nous avons retrouvées un peu partout, on estimerait que la musique aurait environ 35 000 ans.  

On fait un bond énorme dans le temps jusqu’en 1929-1930 avec la première chanson de la fameuse Bolduc : Y’a longtemps que je couche par terre. https://www.youtube.com/watch?v=AL5mR2YLebg . Pour ceux qui veulent l’écouter, le film de la Bolduc est disponible sur Netflix. Elle est la première auteure-compositrice-interprète du Québec.  

Pouvoir sortir de soi 

Avec la musique, on est capable de faire abstraction de tout autour de nous et de sortir de nos corps si on peut dire ça comme ça. Je veux dire par là que nous sommes uniquement dans notre tête et nous ne pensons qu’à la musique. Ce qui nous fait tout oublier. Quand on est dans notre tête, on peut s’imaginer le vidéoclip et être la vedette. Cela nous fait sentir plutôt bien. Du moins pour moi. Chaque personne est différente. D’autres peuvent s’imaginer au concert ou libre à vous.  

Si je peux me permettre de vous donner un truc, je vais écouter des chansons qui jouaient quand j’étais toute petite. Ça me rappelle cette période. Je trouve que se remémorer cette période que nous avons tous vécue est l’un des bienfaits de la musique. Mais encore là, libre à vous de le suivre ou non.  

Par Raphaëlle Chartrand

La nuit des rois

Résumé : 

Par suite d’un naufrage, les jumeaux Viola et Sébastien s’échouent à deux endroits différents de la côte d’Illyrie, patrie du duc d’Orsino. Se croyant seule au monde, et pour mieux assurer sa survie, Viola adopte l’apparence de son frère, prend le nom de Cesario et se présente chez le duc. Celui-ci, éperdument de la comtesse Olivia qui repousse ses avances, envoie Cesario convaincre la belle de son amour. Mais Olivia ne tarde pas à tomber sous le charme de Cesario qui, lui, n’est pas insensible au duc Orsino. L’arrivée de Sébastien et son étrange ressemblance avec Viola/Cesario engendre une série de malentendus et de méprises, notamment grâce au personnage de Feste, le bouffon. 

Source : Théâtre Le Nouveau Monde   

 

Nous connaissons tous William Shakespeare, ce grand auteur, dramaturge et acteur anglais de la Renaissance particulièrement connu pour sa pièce Roméo & Juliette. Cependant, il a aussi écrit différentes pièces bien connues du publique telles que Macbeth et Hamlet. D’ailleurs, il n’a pas écrit que de la tragédie ou de la dramaturgie. Il a aussi écrit des pièces comiques entre autres La nuit des rois, l’œuvre reine de ce texte.  

Une adaptation de cette pièce comique est mise en œuvre au Québec d’octobre à fin novembre. Ce spectacle est traduit et adapté par Rébecca Déraspe et mis en scène par Fréderic Bélanger.  

 

Les points forts  

Tout d’abord, les détails: cela peut paraître étrange, mais différentes choses telles que l’écran à l’arrière de la scène, les musiciens, le narrateur participatif et le talent des acteurs rendaient ce spectacle particulièrement spécial et différent des types de spectacles classiques que l’on peut connaitre. 

 

L’écran  

Cet écran a servi à de multitudes de raisons, il précisait l’histoire en ajoutant des vidéos sous l’eau (présentant le naufrage) et a servi à faire une présentation des personnages comme une sorte de dialogue entre le narrateur participant et le personnage jusqu’à son apparition sur la scène. 

 

Les musiciens  

Des musiciens se trouvaient sur le côté jardin de la scène: ils sont aussi des personnages à part entière qui ont chanté quelques chansons. 

 

Le narrateur participatif 

 Le fou, ce personnage très intéressant est le narrateur de cette histoire qui porte sur un triangle amoureux. Le fou, c’est lui qui nous explique le contexte, qui introduit les individus de cette oeuvre shakespearienne et qui fera partie de l’histoire quelques minutes plus tard. J’ai beaucoup aimé cette idée, car ça change de ce qu’on a l’habitude de voir. 

 

Les acteurs 

 Le talent des acteurs était époustouflant, logique pour un spectacle professionnel, mais pour avoir vu plusieurs spectacles, celui-là m’a vraiment impressionnée. Sachant que c’est une pièce du 17e siècle, il faut un certain trait de caractère marquant. 

Chose à savoir, le texte était bien modifié, les mots utilisés étaient beaucoup plus simples contrairement à ce que l’on connait des textes de l’auteur, ce qui m’a bien déçue… 

Mais l’avantage est que le spectacle est plus accessible. La concentration des acteurs ainsi que leur prestance sur la scène était impressionnante. Étant élève en art dramatique, voir des acteurs professionnels, c’est très enrichissant.  

La comédienne Clara Prévost (jouant le personnage de Viola) m’a vraiment impressionnée pour son timbre de voix très approprié pour l’époque de l’histoire, le fait que les mots ne sont pas les mots compliqués auxquels je m’attendais ne me dérangeait plus, car sa voix m’emportait dans l’histoire.  

 Les points négatifs 

 Selon moi, il n’y a pas de points négatifs précis. Ce sont certains détails qui m’ont déçue, certes, mais qui ne sont pas de gros problèmes en soi. 

Par exemple, les décors. En effet, il n’y avait pas de décors nous permettant de situer un lieu ou une pièce et ce n’était pas souvent introduit pas les personnages ce qui nous perdait un peu en tant que spectateur. 

 Un autre élément qui m’a insatisfaite est que lorsque les chanteurs chantaient, il était difficile de comprendre les paroles.  

 Mais comme je l’ai dit plus haut, toutes ces déceptions ne m’ont pas tant dérangée et n’ont pas influé sur la qualité du spectacle selon moi. 

Pour terminer cette critique, j’encourage tout le monde à aller voir du théâtre, autant les jeunes que les moins jeunes. C’est un art riche en émotions qui ne peut que nous surprendre. En plus, nous avons beaucoup de chance au Québec nous avons plein de spectacles qui se jouent dans nos théâtres à proximité.  

 

Par Naya Hamama

 

Voici quelques liens de différents théâtres, je vous invite si vous le souhaitez, à consulter leur programmation et qui sait, peut-être que vous tomberez sur une pièce qui va vous intéresser ! 

 

https://theatreduvieuxterrebonne.com/ 

https://tnm.qc.ca/ 

https://www.denise-pelletier.qc.ca/ 

https://espacestdenis.com/theatre-st-denis 

https://alphonse-desjardins.com/ 

 

 

 

css.php