La mythologie grecque, un guide à travers des milliers de possibilités

Il existe plusieurs versions et interprétations de la mythologie grecque. Son contenu et les mythes qui y sont associés ont à la fois leur importance dans les sphères religieuses de la mythologie, mais aussi dans la vie de tous les jours. Les Grecs s’en servaient autrefois (parfois encore aujourd’hui) afin d’expliquer certains phénomènes naturels ou pour mieux comprendre leur environnement. Ces théories sont d’ailleurs à l’origine de plusieurs activités que nous pratiquons désormais quotidiennement telles que le théâtre, les jeux olympiques et plus encore.        

 

Au commencement, aucun des nombreux dieux principaux n’était encore présent sur Terre. Cette section de l’histoire de la mythologie grecque se nomme le “Chaos originel”, on ne connait pas beaucoup de détails sur cette période et elle est plutôt incertaine. Par la suite, Gaïa (la Terre), Éros (le dieu primordial de la puissance créatrice), Érèbe (le dieu primordial des ténèbres) et Nyx (la déesse primordiale de la nuit) firent leur apparition. Peu de temps après, Gaïa enfanta Ouranos, le Ciel, les montagnes, les nymphes et Pontos, la mer. 

 

Ouranos et Gaïa donnèrent naissance à plusieurs Titans et Titanides: Océan, Coeos, Crios, Hypérion, Japet et Cronos étaient les frères de Théia, Rhéa, Thémis, Mnémosyne, Phoebé et Téthys. Trois autres fils furent mis au monde, ils furent nommés “les Cyclopes”. Les derniers enfants Cottos, Briarée et Gygès furent cachés dans les replis de la Terre comme tous leurs frères et sœurs. 

 

Une peinture de la Renaissance qui nous montre Cronos qui mutile son père Ouranos.

 

Éventuellement, la Terre décida qu’elle refuserait maintenant de subir les décisions qu’Ouranos prenait concernant leurs enfants. Elle leur demanda de se rebeller et d’affronter leur père, mais ils avaient tous trop peur pour oser le combattre… Tous sauf Cronos, le benjamin. Il coupa les parties génitales d’Ouranos et les jeta dans la mer qui fut fécondée et donna naissance à Aphrodite, la déesse de l’amour et de la beauté. La Terre donna naissance aux Érinyes, les déesses de la vengeance, aux Géants et aux Nymphes des frênes. Ouranos décida finalement de s’éloigner de Gaïa pour l’éternité. 

                                    

Après avoir vaincu Ouranos, Cronos régna sur le monde pendant quelque temps avant que sa femme Rhéa n’enfante un nouveau dieu, Zeus. Cronos savait qu’il était destiné à se faire vaincre par son propre fils, tout comme il avait vaincu son père. Jusqu’à la naissance de Zeus, il avait avalé chaque enfant que Rhéa mettait au monde afin de contrer la prophétie. Rhéa avait donné naissance à Zeus en Crète, cachée dans les montagnes. Elle retourna auprès de son mari sans l’enfant qui était sous la garde des nymphes et fit avaler à Cronos un gros amas de pierres, lui faisant croire qu’il s’agissait de son fils. Zeus grandit et devint un jeune homme puissant et vigoureux. Quand il fut assez vieux pour se venger, il alla trouver Cronos et le força à recracher ses frères et sœurs. Hestia, Déméter, Héra, Hadès et Poséidon furent libérés de l’emprise de leur père et choisirent Zeus comme nouveau chef.  

 

 

Zeus, Héra, Poséidon, Athéna, Arès, Apollon, Artémis, Aphrodite, Déméter, Hermès, Dionysos, Héphaïstos, Hestia et Hadès sont les principaux dieux grecs, leur nombre varie selon les interprétations. Parmi les mythes les plus populaires, on trouve celui du Minotaure, les 12 travaux d’Hercule et le combat de Persée contre Méduse, mais il y en encore tellement à découvrir! La mythologie grecque est un sujet complexe qui peut sembler intimidant, mais qui nous permet de faire plusieurs liens avec le monde d’aujourd’hui, alors n’hésitez pas et laissez-vous emporter ! 

 

Par Laetitia Anctil 

Imprimer

(Visited 100 times, 1 visits today)

css.php