Petit canard un jour quittera la mare

Gabrielle Hurteau

 

Poème

Petit canard, deviendra grand gaillard.
Il courra les champs,
migrera au printemps
Il chantera l’été
Jusqu’à s’en essouffler.
Mais Petit canard n’est pas prêt à partir.
Petit canard ne veut pas revenir.
Il souhaite rester, sans jamais s’envoler
Sous les ailes de sa mère, il désire se cacher.

En suivant ses courants sans jamais penser.
Suivant ses demandes, n’osant pas contester
Au fond, c’est logique,
Il ne sait pas parler.
Il ne connaît qu’les mots qu’on lui a enseignés.
Ordonné, affairé, et obéissant
Jamais il ne lancera les dés si puissants.
Petit canard ne pose pas de questions.
Petit canard ne crée pas réflexion.

Petit canard suit les pas en avant.
Jusqu’à l’usine, pour ne pas voir trop grand.
Petit canard ne quitte jamais les rangs.
Petit canard ne rêve pas d’être grand.

Petit connard refuse de parler.
Une langue il apprend
« oui oui, pas maintenant »
Il se tait, le bec clos,
Et respire de nouveau
Sa vie est si simple, se dit-il gaiement
Mais il a tant à dire qu’il ne sait pas comment
Peut être attend-il seulement le bon moment
Jour après jour il y pense fortement
Mais petit canard a très peur d’être grand
De parler si fort serait crier sa mort
De tout questionner le jetterait au bûcher
Alors petit canard se tait
Et suivant les pas de sa si belle maman
Adopte le fameux
« oui oui, pas maintenant »
Petit canard connaît toute sa grammaire
Il est si ignorant que c’en est éphémère
Suivant les traces des marchands devant soi,
Regardant le ciel, méprisant les oies,
Petit canard apprit pas par pas
Comment flotter, c’est si simple tu vois.
Sans interruption ce n’est pas trop compliqué.
Il suffit seulement de se laisser porter.
Rien besoin de plus, déjà c’est assez
Pourquoi chercher plus loin?
Pourquoi se tracasser?
Une mare c’est tranquille,
La vie y est facile
Petit canard peut donc être paisible.

Mais Petit canard ne savait pas nager.
Il n’avait même pas songé à l’essayer
Et Petit canard, maintenant essoufflé
Au milieu du rang devient canard noyé.

Woili woilou

Imprimer
(Visited 84 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur(e)

css.php