Arianne Lefebvre

Ce qu’on peut vraiment faire pour la planète

Le 22 avril dernier avait lieu la journée mondiale de la Terre: cette journée qui célèbre mère nature et l’écologie.

Savez-vous ce que j’ai vu?

Des promotions spéciales en honneur de la Terre, des cupcakes décorés bleu et vert, de jolies publications Facebook avec des citations « Sauvons la Terre! » ou des photos Snapchat avec un beau petit filtre spécifiquement pour cette occasion.

Dites-moi en quoi ces messages aident notre environnement en destruction?

On est rendu à chercher de l’attention ou des profits en utilisant une journée qui sert à sensibiliser. Vous vous imaginé si l’on faisait la même chose avec le 11 septembre? Des rabais en magasin de vêtements en honneur des tours jumelles? Des filtres inspirés de la catastrophe pour décorer nos selfies si tristes?  Absurde, n’est-ce pas?

 

La journée de la Terre est une journée pour réveiller la population endormie sur notre situation actuelle. Les changements climatiques frappent à une telle puissance qu’ils détruisent des barrages.

 

Nous ne pouvons pas revenir en arrière, mais nous pouvons changer le futur en commençant par soi. J’aspire moi-même à être zéro déchet et j’affirme que plusieurs démarches peuvent être prises ici, à l’école secondaire.

 

Il est important de comprendre que ce n’est pas à la direction qu’il faut s’attaquer, mais à nous (bien que de l’aide serait toujours appréciée pour simplifier nos vies).

 

 

Premièrement, je vous encourage à réduire vos déchets dans vos boites à lunch. Au lieu de prendre des sacs de plastique, utilisez des plats réutilisables. Au lieu de prendre des jus en carton (qui viennent avec une paille), investissez dans de petites bouteilles remplissables.

Deuxièmement, vous avez du compost à la maison maintenant, utilisez-le. Au lieu de se plaindre qu’il n’y a pas de compost à l’école, apportez un plat pour mettre tous vos déchets biodégradables de la journée (ça ne sent rien si vous le mettez dans votre boite à lunch avec un « ice pack », promis).

Finalement, apportez vos plats à la cafétéria pour vos paninis. Cela est plus écologique que des quantités interminables de papier et ça passe un message en même temps.

 

Faites-moi confiance, allez-y une étape à la fois et on va tous réussir.

La Terre va aussi éventuellement être prise au sérieux.

 

Par Ariane Lefebvre

Imagine Dragons nous ont béni d’un nouvel album

Le vendredi 9 novembre, le groupe Imagine Dragons a sorti leur nouvel album « Origins » et il donne le goût de l’écouter à répétition.

Des chansons « hits »

Imagine Dragons est reconnu pour produire des compositions qui se retrouvent sans faute à la radio. C’est un groupe qui ne cherche pas à faire de la pop, mais qui sait comment faire des chansons accrochantes qui leur permettront d’atteindre le sommet des palmarès tant aux États-Unis que dans le reste du monde. Leurs chansons sortent de l’ordinaire par les thèmes exploités et leur façon de composer la musique. Par exemple, leur premier album, « Night Visions », a été un succès dès le début. La chanson « Radioactive » a même battu des records en étant la chanson à rester le plus longtemps sur le Billboard Top 100 en 2012 (elle y est restée pendant 87 semaines). D’autres chansons très connues ayant gagné plusieurs prix méritent d’être nommées telles que « Demons », « Sucker For Pain » (avec Wiz Khalifa, X Ambassadors, Lil Wayne, Logic et Ty Dollar $ign) , « Thunder » et « Believer ».

Dans ce nouvel album, on peut facilement anticiper les chansons qui deviendront aussi populaires que leurs précédentes. De plus, leur single, « Natural », jouait déjà à la radio avant que l’album soit sorti. Avec des mélodies surprenantes qui s’assemblent parfaitement, on ne peut s’en passer. On peut aussi prédire que leur chanson « Machine » sera une réussite parce qu’ils y explorent une nouvelle sonorité totalement inattendue et c’est accrocheur. Imagine Dragons sait produire du jamais entendu et c’est exactement ce qu’il nous prouve avec le nouvel album.

Des paroles qui font parler

Avec Imagine Dragons, il ne faut pas simplement s’attarder au beat que l’on entend, mais il faut également prendre le temps d’écouter et d’analyser les paroles. Souvent, leurs chansons renferment des messages qui nous aident à passer à travers la réalité du quotidien. Par exemple, si vous prenez le temps d’écouter les paroles de « Natural », vous allez comprendre que les paroles racontent l’histoire de quelqu’un qui reste fidèle à lui-même et qui se forme une coquille qui peut paraître « froide », mais qui le protège des commentaires négatifs de la société. De plus, cette démarche nous permet de mieux se mettre du chanteur et compositeur, Dan Reynolds. Celui-ci a dû combattre plusieurs démons (anxiété, dépression, …) lors de sa carrière et il s’en inspire pour écrire ses chansons.

 

Par Arianne Lefebvre


 

 

 

 

 

 

css.php