Comment faire

Comment s’y prendre avec nos parents ?

C’est une question que bien des adolescents se posent lors des demandes spéciales comme pour de l’argent ou un animal de compagnie.  Dans cet article, je vous donnerai des méthodes pour convaincre vos parents!

Pour commencer, assurez-vous que ce que vous voulez vraiment a de l’importance et que ce que vous demandez est faisable pour un humain – c’est sûr que ce sera difficile de demander un Oompa Loompa- !  De plus, essayez de trouver des dates importantes comme votre fête ou Noël, ils se sentiront peut-être plus à l’aise de dépenser ou de vous accorder un bien.

 

Ensuite, il vous faut trouver le moment propice à votre demande.  Parlez-leur lorsqu’ils sont calmes et sereins, pas quand ils sont en colère ou stressés.  La seule réponse que vous obtiendrez, c’est un gros « va-t’en »!

  

 

Lors de l’incroyable et tant attendue demande, prenez une allure solennelle et parlez calmement, rien ne doit paraître précipité!  Vous pouvez – si vous en avez les compétences – faire vos yeux doux ou faire ce qui fait fondre vos parents d’un seul coup – si vous avez déjà découvert leur faiblesse, bien sûr! -.

 

Pour continuer, faire des recherches comme le cinéma le moins cher, une bonne animalerie et la bonne race animale pour la vie de famille ne peut faire que du bien.  Vos parents sauront que vous y tenez et que vous vous y consacrez !  De plus, vous pouvez vous renseigner sur ce que vous voulez et rédiger un document avec des arguments afin de les aider à prendre la bonne décision.  Si j’étais mère, j’aimerais que mes enfants se donnent avec passion pour obtenir ce qu’ils désirent.

 

Ensuite, lorsque vos parents vous disent non… il faut arrêter.  Peut-être trouverez-vous de meilleurs arguments pour plus tard, mais laissez-leur un peu de temps pour assimiler la nouvelle et peut-être qu’ils y repenseront et vous accorderont une nouvelle chance!  Mais si vos parents sont vraiment exaspérés d’entendre parler de cela, faites-leur comprendre que vous êtes triste et vous devrez malheureusement vous décommander de cette mission impossible.

 

Sachez que même si vos parents refusent catégoriquement, ils vous aiment!  Peut-être qu’ils n’ont pas beaucoup d’argent, ou ont des allergies qui ne peuvent pas être traitées !  C’est vraiment triste, mais parfois la vie n’est pas de notre côté… mais rien ne vous empêche de ne plus rien demander!

 

Par Émily Jolicoeur

Comment bien se choisir un livre

Combien de personnes ici ont l’impression d’être devant la tour Eiffel lorsqu’elles regardent une bibliothèque ? Il y a tant de sections, de livres, de genres et de modèles différents dans une bibliothèque! Un article comme celui-ci vous servira à mieux vous repérer dans cette bâtisse du savoir.

 

Pour commencer, sélectionnez-vous deux ou trois genres favoris. De cette façon, vous aurez une idée précise pour votre choix selon la couverture. Il y a plusieurs genres : amour, aventures, fantastique, science-fiction, documentaire et culturel. Vous saurez où vous diriger dans ce temple du savoir !

Ensuite, faites-vous une idée du livre que vous aimeriez lire. Choisir pour qu’il soit épais, qu’il ait une petite écriture, beaucoup d’actions, etc. De plus, trouvez-vous le nom d’un auteur que vous aimez bien, car sur le côté des livres, il y a les 3 premières lettres de son nom de famille. Encore une manière de nous simplifier la vie ! Ils sont en ordre alphabétique et généralement de gauche à droite dans les étagères.

 

 

De plus, dans certaines bibliothèques, des ordinateurs sont disposés afin de vous retrouver. Vous n’avez qu’à entrer le nom du livre en question et il vous donnera les informations importantes : s’il est disponible ou déjà emprunté et la place qu’il occupe dans la bibliothèque – par sections -.

Bon, avant de choisir votre tendre livre, il est bien important de lire la quatrième de couverture! Celle-ci vous donnera une idée de ce que le bouquin comportera ainsi que les mésaventures que vivront les personnages. De plus, ouvrez-vous une page au hasard et lisez-la. Vous pouvez faire la méthode des 5 doigts comme le mentionne la journaliste de l’école élémentaire catholique Saint-Philippe.

https://sp.cscmonavenir.ca/bibliotheque/pour-aider-votre-enfant-a-apprendre-a-lire/

Eh bien maintenant, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas prendre un bon livre et le dévorer ! Cela permet de se cultiver et d’apprendre de nouveaux mots. À la prochaine pour une nouvelle rubrique !

Par Emily Jolicoeur

Apprendre une nouvelle langue

Certains se demandent-ils comment apprendre une langue facilement ? Dans cet article, je vous donnerai des conseils pour apprendre une nouvelle langue. Mes trucs sont tout aussi valables pour le néerlandais, le japonais, l’allemand, etc. Si vous vous préparez à aller en escapade à l’autre bout du monde, cet article est encore plus pour vous ! « Dobre czytanie » (Bonne lecture en polonais.)

 

Pour commencer, il faut de la volonté. Afin que ce soit plus divertissant, il faut être motivé à apprendre une nouvelle langue. Si les motivations ne sont pas là, vous serez exaspéré et vous n’aurez pas le goût de vous donner à 110% – ce qui est très important ! Vous devez toutefois savoir qu’apprendre cette nouvelle langue ne sera pas une tâche facile, il faudra vous y mettre « serce i dusza » (Cœur et âme en polonais.)

 

 

Ensuite, il faut bien l’apprendre cette langue, non ? Il y a plein de ressources disponibles. Sur YouTube, par exemple, vous pouvez taper des mots-clés comme : apprendre, langue, débutant, intermédiaire, expert, le nom de votre langue et traduction. De plus, j’ai aussi trouvé une chaine YouTube vraiment intéressante au sujet des langues – « oczywiście » (bien sûr en polonais)

 

Le Monde des Langues – Aussi, durant un moment libre de votre journée, vous pourriez télécharger une application pour vous aider à apprendre la langue de votre choix. J’ai deux propositions à vous faire :

 

1 – Drops : Ma gentille amie m’a récemment parlé de l’application Drops. Suite à cela, je l’ai installée et je l’ai trouvée géniale ! Cette application consiste à prendre 5 minutes par jour pour apprendre des mots. Vous pouvez choisir si vous êtes débutants ou intermédiaires. Il y a aussi le choix de catégories de mots et à chaque fois que vous avancez dans l’apprentissage, des mots et des niveaux se débloquent. C’est comme des mini-jeux interactifs et ce n’est pas du tout ennuyant !

 

2- Worldbit : Vous avez sûrement vu les nombreuses publicités françaises de cette application. Après coup, je l’ai installée et elle fonctionne parfaitement ! Voici comment cela fonctionne : chaque fois que les utilisateurs d’Android ouvrent leur téléphone, un nouveau mot anglais apparaît. Si vous êtes pressés, vous pouvez seulement glisser le OK et passer à la suite. C’est parfait, car on déverrouille notre téléphone environ 100 fois par jour !

 

De plus, dans votre bric-à-brac, il y a sûrement un cahier de style Canada qui traine. Vous pourriez l’utiliser à la maison comme un cahier de notes de cours, liens de vidéos et dessins explicatifs. Il pourrait être intéressant de dresser une table des matières en numérotant les pages afin de mieux vous y repérer.

 

 

Après avoir appris les bases, vous pourriez vous trouver sur internet des exercices à remplir pour pratiquer cette nouvelle langue ou plutôt vous créer vous-même des exercices, des tests ou des notes à relire. Selon votre type de mémoire, vous pouvez soit écrire, lire ou réciter à voix haute vos notes. Ce serait parfait si vous pouviez prendre au minimum 15 minutes par soir pour faire les trois choix énumérés plus tôt. Voici un exemple d’exercice en anglais :

 

 

C’est facile à trouver et ce n’est que quelques minutes de capsules intéressantes. Si vous êtes plus que motivés, vous pourriez écouter plusieurs minutes de capsules interactives. Je vous glisse une petite idée de site d’exercices : Duolingo, sur l’ordinateur !

Fantastyczne nie? (Fantastique, non ? en polonais). C’est simple et facile d’accès !

Ensuite, si vous n’y arrivez pas seul, il y a aussi l’option – un peu coûteuse – d’engager un professeur privé ; je sais que c’est un peu poussé, mais… si vous avez vraiment besoin d’apprendre cette langue, c’est une bonne option à envisager. Vous créez un échéancier vous permettra aussi de retirer un poids de vos frêles épaules 🙂. Par exemple, lundi, vous lisez, tandis que mardi, vous récitez à voix haute où vous écoutez une capsule vidéo : à inscrire à votre agenda.

Après des mois ou des années d’apprentissage, vous savourerez WRESZCIE (ENFIN en polonais) le fruit de vos efforts, car c’est difficile de parler fluidement une langue. Peut-être vous ai-je motivé  ?

Moi, j’ai pour but d’apprendre le polonais… l’aviez-vous remarqué ?

C’est une belle langue et je le fais pour le résultat et la fierté que cela peut donner. Je vous le garantis, c’est un bon sentiment à éprouver !

Par Émily Jolicoeur

css.php