Trucs et astuces

Conseils pour une fin d’année réussie

Comme toutes les écoles secondaires du Québec, nous entamons une période d’examens intensive à la fin de l’année scolaire. Pour certains, elle est facile, mais pour d’autres, elle nécessite plus d’efforts.

Dans cette section, je vous partagerai mes conseils pour tous les niveaux. Ce sera des trucs et astuces que je vous propose, mais vous pouvez les modifier à votre goût!

Premièrement, le secret d’une année sans stress est l’organisation. Que ce soit dans un calepin ou dans votre agenda, ça aide à mieux se situer dans le temps et d’y aller un jour à la fois. Ce qui est clairement plus pratique! De plus, vous n’êtes pas obligés de tout étudier la matière le même soir, séparez-vous les jours adéquatement et tout ira mieux. Un code de couleur, de grosseur de lettres, de surligneurs, trouvez votre propre façon!

 

 

 

 

 

Deuxièmement, afin de mieux étudier, il faut bien manger et dormir. Je vous entends d’ici me dire que c’est quétaine et que c’est ce que vos parents disent, mais ils ont raison! Admettez-le! Le fait de mieux manger vous aidera à rester concentrer sur la matière sans dériver sur d’autres sujets et dormir vous permettra d’être plus serein. Psitt! Vous pouvez lire le soir avant de dormir, votre cerveau consolidera mieux l’information dans votre mémoire.

 

 

 

Troisièmement, afin d’avoir la tête libre, faites vos devoirs le soir même où vous les avez reçus . Dans la mesure du possible, bien sûr! Vous n’aurez plus de choses qui s’accumuleront. Si tout se fait au fur et à mesure, les piles de devoirs rétréciront. Ayant été entreprenante toute ma vie, je sais ce que c’est de se sentir sans vie sociale les soirs d’école, mais on peut se reprendre les fins de semaines en faisant ses études le matin, ensuite s’amuser et relaxer en pensant que la semaine est dernière nous une bonne fois pour toutes.

 

 

Quatrièmement, bien sûr, nous les jeunes et prodiges adolescents, avons un cerveau à protéger. C’est pourquoi je vous propose de prendre une légère pause en revenant de ce lieu bondé d’élèves. Vous pouvez faire ce que vous voulez durant ce bref instant, mais après, c’est le moment de passer à l’attaque, sur la chose qui dont il ne faut pas prononcer le nom.

 

 

Cinquièmement, malgré vos convictions, vous devrez laisser de côté votre chéri – aussi connu sous le nom de téléphone – ou tout autre appareil électronique. Ce sera peut être un déchirement pour votre si merveilleuse et fabuleuse vie sociale, mais votre vie scolaire en bénéficiera. De plus, selon des études d’un neurologue, les appareils électroniques pourraient modifier notre perception des choses et notre façon de penser. Ce qui n’aide pas aux devoirs! Prenez au moins cette pause pour que votre cerveau se repose de toute cette mélancolie. Pensez à votre bien être ainsi qu’à celui de votre corps. Vous n’aurez plus de « besoin et de manque d’électroniques » et cela permettrait de faire autre chose de votre vie qu’utiliser ces appareils nuisibles.

 

 

J’espère qu’après tous ces conseils – pertinents, je l’espère – votre fin d’année se passera bien. Surtout, n’oubliez pas que nous vivons tous la même situation et que jamais quelqu’un n’en est mort!

Par Émily Jolicoeur

 

Apprendre une nouvelle langue

Certains se demandent-ils comment apprendre une langue facilement ? Dans cet article, je vous donnerai des conseils pour apprendre une nouvelle langue. Mes trucs sont tout aussi valables pour le néerlandais, le japonais, l’allemand, etc. Si vous vous préparez à aller en escapade à l’autre bout du monde, cet article est encore plus pour vous ! « Dobre czytanie » (Bonne lecture en polonais.)

 

Pour commencer, il faut de la volonté. Afin que ce soit plus divertissant, il faut être motivé à apprendre une nouvelle langue. Si les motivations ne sont pas là, vous serez exaspéré et vous n’aurez pas le goût de vous donner à 110% – ce qui est très important ! Vous devez toutefois savoir qu’apprendre cette nouvelle langue ne sera pas une tâche facile, il faudra vous y mettre « serce i dusza » (Cœur et âme en polonais.)

 

 

Ensuite, il faut bien l’apprendre cette langue, non ? Il y a plein de ressources disponibles. Sur YouTube, par exemple, vous pouvez taper des mots-clés comme : apprendre, langue, débutant, intermédiaire, expert, le nom de votre langue et traduction. De plus, j’ai aussi trouvé une chaine YouTube vraiment intéressante au sujet des langues – « oczywiście » (bien sûr en polonais)

 

Le Monde des Langues – Aussi, durant un moment libre de votre journée, vous pourriez télécharger une application pour vous aider à apprendre la langue de votre choix. J’ai deux propositions à vous faire :

 

1 – Drops : Ma gentille amie m’a récemment parlé de l’application Drops. Suite à cela, je l’ai installée et je l’ai trouvée géniale ! Cette application consiste à prendre 5 minutes par jour pour apprendre des mots. Vous pouvez choisir si vous êtes débutants ou intermédiaires. Il y a aussi le choix de catégories de mots et à chaque fois que vous avancez dans l’apprentissage, des mots et des niveaux se débloquent. C’est comme des mini-jeux interactifs et ce n’est pas du tout ennuyant !

 

2- Worldbit : Vous avez sûrement vu les nombreuses publicités françaises de cette application. Après coup, je l’ai installée et elle fonctionne parfaitement ! Voici comment cela fonctionne : chaque fois que les utilisateurs d’Android ouvrent leur téléphone, un nouveau mot anglais apparaît. Si vous êtes pressés, vous pouvez seulement glisser le OK et passer à la suite. C’est parfait, car on déverrouille notre téléphone environ 100 fois par jour !

 

De plus, dans votre bric-à-brac, il y a sûrement un cahier de style Canada qui traine. Vous pourriez l’utiliser à la maison comme un cahier de notes de cours, liens de vidéos et dessins explicatifs. Il pourrait être intéressant de dresser une table des matières en numérotant les pages afin de mieux vous y repérer.

 

 

Après avoir appris les bases, vous pourriez vous trouver sur internet des exercices à remplir pour pratiquer cette nouvelle langue ou plutôt vous créer vous-même des exercices, des tests ou des notes à relire. Selon votre type de mémoire, vous pouvez soit écrire, lire ou réciter à voix haute vos notes. Ce serait parfait si vous pouviez prendre au minimum 15 minutes par soir pour faire les trois choix énumérés plus tôt. Voici un exemple d’exercice en anglais :

 

 

C’est facile à trouver et ce n’est que quelques minutes de capsules intéressantes. Si vous êtes plus que motivés, vous pourriez écouter plusieurs minutes de capsules interactives. Je vous glisse une petite idée de site d’exercices : Duolingo, sur l’ordinateur !

Fantastyczne nie? (Fantastique, non ? en polonais). C’est simple et facile d’accès !

Ensuite, si vous n’y arrivez pas seul, il y a aussi l’option – un peu coûteuse – d’engager un professeur privé ; je sais que c’est un peu poussé, mais… si vous avez vraiment besoin d’apprendre cette langue, c’est une bonne option à envisager. Vous créez un échéancier vous permettra aussi de retirer un poids de vos frêles épaules 🙂. Par exemple, lundi, vous lisez, tandis que mardi, vous récitez à voix haute où vous écoutez une capsule vidéo : à inscrire à votre agenda.

Après des mois ou des années d’apprentissage, vous savourerez WRESZCIE (ENFIN en polonais) le fruit de vos efforts, car c’est difficile de parler fluidement une langue. Peut-être vous ai-je motivé  ?

Moi, j’ai pour but d’apprendre le polonais… l’aviez-vous remarqué ?

C’est une belle langue et je le fais pour le résultat et la fierté que cela peut donner. Je vous le garantis, c’est un bon sentiment à éprouver !

Par Émily Jolicoeur

Le guide de survie du printemps

Bien le bonjour, chers fréquenteurs de la fabuleuse école Armand-Corbeil.  Je crois que nous avons tous bien remarqué le beau temps et les bourgeons qui sortent dehors.  On sait tous ce que cela veut dire: c’est le printemps!  Le temps de l’année où on commence à se baigner, où nous sortons jouer et rigoler.  Ha… rien qu’à y penser, je jubile!  Bien, je vous vois hâtant la suite, allez-y!

Premièrement, vous devez, en tant que tout ennemi des moustiques, posséder un chasse moustique.  Il en existe sous plusieurs formes, des plus belles aux plus laides.  Il existe le traditionnel en vaporisateur, mais aussi, il existe des lampes ou des petits contenants avec de la citronnelle à l’intérieur.  Ça sent très bon!  De plus, si vous ne suivez pas mes conseils je vous propose un plan B.  Après s’être fait piquer par ce vorace insecte, il y a des crèmes créées pour être appliquées sur les bosses que ces maringouins nous posent.  Demandez à un pharmacien!

Deuxièmement, c’est le temps de faire le plein de vêtements.  Attendez, je le sais, ce n’est pas tout le monde qui aime magasiner, loin de là.  Au moins, ne vous plaignez pas, faites une liste que votre parent devra respecter et vous pourrez payer en échange la moitié du prix ou si vous faites des louanges à vos parents, peut-être que ceux-ci accepteront de débourser pour votre lingerie!  On voit partout le nom de magasins populaires, mais sachez qu’il y a une alternative moins chère, très respectable et amusante aussi. Je parle bien sûr des friperies! Il en existe plusieurs au Québec et on peut vraiment y trouver des trésors.  Je vous conseille par contre de laver les vêtements avant de les utiliser en cas de risque!

Je vous ai trouvé quelques bonnes friperies ici dans Lanaudière :

1- Boutique Patati et Patata…noté 4.8 sur 5

484 Rue Notre-Dame, Repentigny 450 585-5800
2- P’tite cachottière…noté 3.8 sur 5

818 Rue Notre-Dame, Repentigny (450 585-5800

3- Comptoir St-Paul – Saint-Vincent-De-Paul…noté 5 sur 5

Rue St-Paul, Repentigny 450 585-2220

4- Mode Mères-Filles

313 Montée des Pionniers, Terrebonne   450 585-779

5- Le classique et incontournable – Village des Valeurs

651 Rue des Migrateurs, Terrebonne 450 654-9295

 

Troisièmement, HUM HUM, connaissez-vous le terme du ménage du printemps?  Ceci consiste à faire le ménage de votre chambre en retirant les choses inutiles et en passant l’aspirateur, en lavant les meubles et en époussetant.  Si vous êtes de parfaits enfants, vous pourriez même contribuer au ménage complet de votre maison avec l’aide de vos parents – ou pas 😀 – .  Vous devez vous réserver une journée, car il y a beaucoup de choses à faire.  Dois-je les énumérer? Les voici principalement : laver les armoires et la vaisselle, faire le tri dans vos articles, organiser vos carnets scolaires, vos étuis à crayons et vos pochettes de devoirs.  Je ne veux pas vous décourager, mais seulement vous mettre la réalité en face!  On le fait une fois pas année, mais après, on est libéré de ce carnage!  J’espère que vous vous botterez le derrière!

Quatrièmement, c’est le temps de sortir les activités et de partir la piscine – ou si vous n’en avez pas, vous pouvez aller à la piscine municipale.  Il faut gonfler les pneus du vélo, sortir les craies et les souliers de course.  Afin de revenir à son habitude de sport, vous pouvez faire de petites courses en revenant d’école ou le matin des fins de semaine.

Cinquièmement, il y a plein d’activités à faire ce printemps à Montréal et aux alentours.  Je peux vous en conseiller quelques-unes et vous pourrez en sélectionner!  Tout d’abord, si vous aimez les sensations fortes, La Ronde ouvre ses portes!  C’est l’endroit idéal pour s’amuser et rigoler.  Puis, vous pouvez décider de faire une virée magasinage, cinéma, découverte de commerce et souper dans un nouveau restaurant.  Ça peut être amusant et intéressant de découvrir un nouveau quartier de cette métropole!  En plus, vous pouvez aller faire des randonnées, des escapades en nature, de la bicyclette ou une promenade en calèche… oui, oui!  Vous pouvez fouiller sur internet pour en trouver.  Ce sont des activités que je trouve intéressantes et interactives.  Essayez-les!

J’espère que ces petits conseils pour débuter votre printemps vous seront utiles à votre vie de tous les jours et que votre printemps se passera à merveille et je vous dis à bientôt, les élèves !

Avec sincérité, Émily

Tutoriel de vieillissement d’une personne

Vous arrive-t-il  de vous demander pourquoi beaucoup de gens ont de la difficulté à dessiner?

Pour ma part, je crois que de nombreuses personnes deviennent désorientées face à une feuille blanche. La plupart du temps, elles ont besoin de repères. Un peu plus bas, vous pourrez voir un tutoriel où je vous apprendrai comment dessiner un visage. Ainsi, des points de repères seront expliqués dans ce montage pour vous aider à tracer les bonnes choses aux bons endroits. Toutefois, ce tutoriel ne contient pas de normes standards utilisées pour les visages réalistes. Toute les étapes sont alors personnellement simplifiées pour que les gens qui ne sont pas très habilles avec le dessin puissent essayer. Quand viendra le temps où vous n’aurez plus aucunes difficultés, un tas d’autres tutoriels seront à votre disposition pour avancer et viser toujours loin. La pratique et la patience sont vos amis.

 

 

 

L’Halloween

 

 

 

 

Cassandra Leclair

L’Halloween

L’automne est maintenant arrivé, ce qui veut dire l’arrivée des feuilles mortes, des couleurs orange, des citrouilles, des bas de laine, des chocolats chauds et bien sûr, de la fête préférée des enfants: l’Halloween ! C’est la journée où tout est permis, que tu sois sorcière, loup-garou, vampire, fantôme ou zombie! C’est la journée pour montrer ton costume que tu as tant préparé et pour t’amuser. C’est la journée où le sucre et les bonbons règnent ! Cette journée a commencé à être fêtée par les païens et est à l’origine une fête folklorique traditionnelle originaire des Iles Anglos-Celtes. Jack-o’-lantern, la lanterne emblématique d’Halloween, est elle-même issue d’une légende irlandaise. La tradition la plus commune et celle où les enfants mettent un costume effrayant et sonnent aux portes en demandant des friandises avec la formule : « Trick or Treat! » qui signifie « des bonbons ou un sort ». Il y a plusieurs façons de célébrer l’Halloween : la cueillette de bonbons, des jeux d’enfants, des films d’horreur et bien plus encore ! Plusieurs costumes sont des monstres, car l’Halloween se nomme aussi la fête des morts. Cette merveilleuse journée du 31 octobre finit dans la soirée lors de la cueillette de bonbons où parents, amis et familles se promènent dans les rues à la recherche de friandises !   

 

 

 

 

 

Zoé Gravel

Charade

1)  Qui suis-je?

J’ai plus de pattes qu’il y a de jours dans la semaine.
Je fais même peur aux plus costauds qui pourtant accourent pour me voir à l’écran.

_____________________________________________________________

2)  Qui suis-je?

J’ai une dentition à faire rêver tous les orthodontistes du monde.
Mon repas préféré est rempli d’hémoglobine.
Bella est tombée à 5 reprises dans mes bras.

_____________________________________________________________________

 

3)  Qui suis-je?

Que je sois de l’est, de l‘ouest ou de Salem les enfants ont peur de moi.
Mon esthéticienne rêve d’éclater le gros bouton qui trône sur le bout de mon nez.

______________________________________________________________________

4)  Qui suis-je?

Mon premier fait de la calvitie.
Mon deuxième n’est pas au-dessus il est des…
Mon troisième est surtout cultivé au pays du soleil-levant.
Mon tout est le rongeur vedette du film du superhéros qui est le meilleur ami de Robin.

_____________________________________________________________________

5)  Qui suis-je?

Sous mon premier, je fais de beaux rêves.
Lorsqu’il est de poule, mon deuxième sert à cuisiner.
Mon troisième est la sixième note de la gamme.
Mon tout est le roi de Transylvanie.

_________________________________________________________

6)  Qui suis-je?

Mon premier peut être touristique, de rencontre ou web.
Mon deuxième se produit quand du métal baigne dans l’eau.
Mon tout se mange très bien en dessert.

__________________________________________________________________

7)  Qui suis-je?

Sur mon premier, à Noël, on dépose un ange.
Avec mon deuxième, je peux peut-être faire un trou d’un coup.
Calcule mon troisième et tu auras la grandeur de la surface.
Mon tout est le théâtre parfait d’un film d’horreur.

__________________________________________________________________

 

* Les réponses seront dévoilées la semaine prochaine! 

Les mystères du cube Rubik

Enfin du nouveau! Comment résoudre un Cube Rubik!
C’est très facile, il suffit de bien comprendre et de bien suivre le fonctionnement.
Je suis allé un peu rapidement alors, si vous avez des questions, n’hésitez pas à en poser dans les commentaires.

Bon visionnement!

Abonnez-vous pour d’autres vidéos!

 

5 trucs pour les cheveux

Si tu es une fille et que tes cheveux te font rager parce que tu n’y connais pas grand-chose, voici 5 trucs magiques qui amélioreront ta vie.

1) Le premier truc s’adresse aux filles qui ont les cheveux secs ou frisés. Après un bon shampooing, mets du revitalisant dans tes cheveux et fais-toi une toque. Continue ta douche sans mouiller tes cheveux et puis, lorsque tu as terminé, rince-les à l’eau froide. Tu vas voir, c’est magique, tes cheveux seront doux et plus du tout « grichous ».

cheveu

2) Celui-là est pour celle qui croit que les pinces à cheveux (bobby pin) sont inutiles. En fait, il faut mettre le côté dentelé vers la tête. Peut-être trouvez-vous ça évident, mais je vous assure que certaines réaliserons leur bêtise.

bobbypins

3) Pour celles qui ont les cheveux glissants et qu’une pince ne suffit pas pour tenir tes cheveux, mets de la colle liquide (transparente) sur l’intérieur de ta pince entre les pics et le mécanisme d’ouverture.

clicclic

4) Ce truc s’adresse à tout le monde. Les cheveux, tu ne dois pas les laver plus de deux fois par semaine. Eh oui! C’est possible, je le fais moi-même, mais je sais qu’il est difficile à l’adolescence de se laver les cheveux une fois par semaine donc je vous suggère 4-5 jours entre les lavages, que vous pouvez espacer grâce au shampooing sec. Non seulement c’est moins de trouble, mais ça donne du volume.

5) Si vous êtes tannées de votre traditionnelle queue de cheval, vous pouvez l’améliorer de plusieurs façons par exemple :

 

En vous faisant une tresse.
En vous faisant une tresse.

 

 

En « twistant » votre queue de cheval.
En « twistant » votre queue de cheval.
En y insérant une tresse.
En y insérant une tresse.

 

 

P.S. : Pour cacher l’élastique, il suffit d’enrouler une mèche autour et de fixer avec une «bobby pin».

 

 

Marie-Ève St-Hilaire

Collaboratrice spéciale du journal

 

Trucs et astuces pour l’école

image1

Nous sommes tous pareils à l’école, nous perdons nos choses, nous avons de la difficulté à s’organiser, nous nous sentons surchargés… Je vais donc vous donner un coup de pouce pour que vous soyez plus efficaces et que vous vous sentiez plus légers autant à l’école qu’à la maison lorsque vous étudiez ou lorsque vous faites vos devoirs.

 

1- Mettre en ordre vos priorités
Vous pouvez vous faire une liste et déterminer ce que vous devez faire et dans quel ordre il est le plus logique de les faire. Basez-vous sur les dates de remises et ce qui vous prendra plus de temps à faire. Vous pouvez utiliser une application (myHomework, Wunderlist) sur votre appareil électronique ou bien y aller avec la bonne vieille méthode : papier, crayon.

2- Bien se situer dans le temps
Il vous est sûrement déjà arrivé de vous rendre compte la journée même que vous aviez un travail ou un devoir important à remettre et de commencer à «stresser votre vie ». Pour vous éviter cela et pour prévenir, je vous conseille de regarder, la veille, votre horaire pour savoir quelles périodes vous avez le lendemain. D’ailleurs, l’école a une application itunes que vous pouvez télécharger gratuitement et où vous pouvez entrer votre horaire et savoir les jours cycles selon la date.

3- Éviter les retards
Au moins une fois par année et même plus d’une fois pour certains, il arrive que l’on ne se dirige pas au bon cours ou qu’on ne sache juste pas dans quel cours il faut aller. Un truc vraiment trop simple et qui ne prend que quelques secondes est de photocopier son horaire et de l’afficher dans son casier. En faisant cela, vous n’aurez qu’à y jeter un coup d’œil rapide avant de partir pour vous assurer que vous allez au bon endroit.

4- Ne pas perdre ses affaires
Je crois que l’une des choses que tous les professeurs détestent est que les élèves perdent leurs documents ou toute autre chose qu’ils ont donnés. Je vous conseille donc d’aller faire un petit tour au magasin et d’aller vous acheter un porte-documents. Mais quelle invention pratique! Vous pouvez tout mettre dedans et classer vos choses par matière pour que vous puissiez encore mieux vous y retrouver.

5- Pour mieux comprendre
Il y a certaines choses que vous faites sûrement déjà qui vous aident à mieux comprendre comme écouter en classe, poser des questions… Mais si vous étiez dans la lune à un moment donné, allôprof (http://www.alloprof.qc.ca/) est fait pour vous ! Vous en avez sûrement déjà entendu parler, mais vous sous-estimez probablement ce site internet. Sur celui-ci, vous trouverez des exercices, des textes, des images, des vidéos et plusieurs autres éléments qui vous feront comprendre ce que vous ne compreniez pas à la base. Vous pouvez même les «texter» et leur envoyer vos questions puisqu’il y a des employés formés pour répondre à vos questions !

Les applications mentionnées dans l’article :

logo-big             unnamed                 icon175x175

Wunderlist                   myHomework                Armand-Corbeil

Élodye Barré

Directrice de l’information

css.php